Las Vegas : aide et solidarité au moment de l'attaque

Trois jours après la fusillade de Las Vegas, la plus meurtrière de l'Histoire des États-Unis, de nombreux héros anonymes, solidaires au moment de l'attaque, sont acclamés dans tout le pays.

Cette vidéo n'est plus disponible

Au milieu du chaos, de la peur, il n'ont pas voulu laisser la barbarie gagner. Des dizaines d'anonymes ont tenté de protéger, de soigner leurs proches ou de parfaits inconnus pendant et après la fusillade qui a éclaté à Las Vegas (États-Unis) le 1er octobre dernier. Ils l'ont souvent fait au péril de leur vie. C'est le cas de Heather Gooze, retrouvée par les médias américains. Elle a tenu la main d'une victime jusqu'à son dernier souffle, elle a même réussi a contacter sa fiancée pour lui annoncer la terrible nouvelle. "Pendant 4 heures, je suis restée assise à ses côtés, je ne voulais pas qu'il soit seul, déclare-t-elle".

Des héros anonymes

Une jeune infirmière assistant au concert a également décidé de revenir sur les lieux de la fusillade pour venir en aide aux blessés. "Il y avait beaucoup de médecins, docteurs et policiers qui n'étaient pas en service et qui ont tous travaillé ensemble pour aider les gens", témoigne-t-elle.Chris Bethel, quant à lui, a probablement sauvé des centaines de vie : c'est lui qui prévint la police que le tueur tirait depuis l'hôtel. Bien des héros sont restés anonymes, les personnes qu'ils ont sauvées les recherchent activement.

Le JT
Les autres sujets du JT
La police bloque l\'accès à la route conduisant à l\'hôtel Mandalay où s\'était posté le tireur, à Las Vegas (Etats-Unis), le 2 octobre 2017.
La police bloque l'accès à la route conduisant à l'hôtel Mandalay où s'était posté le tireur, à Las Vegas (Etats-Unis), le 2 octobre 2017. (ANADOLU AGENCY / AFP)