Cet article date de plus de six ans.

Fusillade de Las Vegas : l'auteur est aussi un mystère pour ses voisins de Mesquite

 Après la fusillade de Las Vegas dimanche, l'enquête tente toujours de cerner les motivations de l'auteur. Stephen Paddock est aussi un mystère pour ses voisins de Mesquite, où il résidait.

Article rédigé par Grégory Philipps
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La maison Stephen Paddock, à Mesquite (Nevada) à 145 km de Las Vegas, a été investie par le FBI.   (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)

Après la fusillade de Las Vegas dimanche 1er octobre, l'enquête tente toujours de cerner les motivations de l'auteur, Stephen Paddock. La police a notamment investi son domicile, à près de 150 km de Las Vegas, à Mesquite, dans le Nevada, où l'homme est aussi un mystère pour son voisinage. 

La résidence de Mesquite (Nevada) où vivait Stephen Paddock, l'auteur de la fusillade de Las Vegas (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)

En plein désert du Nevada, le lotissement n’accueille que des retraités ou des seniors que l’on voit circuler en voiturette de golf. C’est là qu’habitait Stephen Paddock, 64 ans. Pourtant, personne ne le connaissait ici. "Je ne l’ai jamais vu", assure un voisin. Je pensais que c’était un de ces retraités qui vient ici comme les oiseaux pour profiter du soleil de l’hiver", déclare-t-il. Là encore, Stephen Paddock semble secret et mystérieux. S'il est acquis qu’il avait de l’argent et qu’il jouait au casino, ce n'était pas à Mesquite, mais à Las Vegas.

La ville de 18 000 habitants qui attire les retraités compte deux armuriers. Dans l’un des magasins, la patronne refuse de parler, si ce n’est pour dire que Paddock n’a jamais acheté d’armes ici. Mais il en a acheté plusieurs dans un magasin de l’Utah, un État voisin, à une quarantaine de km de Mesquite. Sur la chaîne de télévision américaine, CNN, le vendeur se défend : "Quand il est rentré dans le magasin, c’était le type normal, le gars de tous les jours. Il est venu ici quelques fois, on l’a traité comme un client normal. Il a fait quelque chose de vraiment horrible. Il ne faut pas chercher de responsable ailleurs."

La maison de Stephen Paddock, là où les unités spéciales ont retrouvé une vingtaine d’armes et des milliers de munitions, est à présent placée sous scellés du FBI, avec un ruban jaune, indiquant qu'il s'agit d'une scène de crime.

Fusillade de Las Vegas : l'auteur est aussi un mystère pour ses voisins de Mesquite - un reportage au Nevada de Gregory Philipps

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.