Fuite de documents confidentiels américains : "Le problème majeur est un problème de couverture du secret", analyse le général Dominique Trinquand

Le général Dominique Trinquand réagit jeudi sur franceinfo à la fuite de documents confidentiels américains en ligne pour laquelle un jeune homme a été arrêté.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Le général Dominique Trinquand, expert militaire et ancien chef de la mission militaire française auprès de l'ONU à New York, le 11 juin 2022 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

"Le fait de diffuser ces documents présente un inconvénient. Le problème majeur est un problème de couverture du secret", déclare jeudi 13 avril sur franceinfo le général Dominique Trinquand, ancien chef de la mission militaire française auprès de l'ONU. Il réagissait à la fuite de documents confidentiels américains en ligne pour laquelle un jeune homme a été arrêté aux États-Unis. Une enquête pénale a été ouverte par le ministère américain de la Justice car ces document détaillent notamment les vues de Washington sur la guerre en Ukraine.

>> États-Unis : ce que l'on sait de la fuite supposée de documents "hautement sensibles" qui embarrasse le Pentagone

"Comment ces documents ont pu être en possession de ce jeune garçon ?", s'interroge Dominique Trinquand avant d'ajouter : "Comment a-t-il pu les copier et les diffuser ? C'est ça le vrai sujet. Les informations qui sont dedans ne sont pas essentielles".

Toujours selon le général, dans ces documents, "il y a un mélange de vrai et de faux [...] C'est très difficile de faire la part des choses concernant les informations diffusées sur ces documents". Un point tout de même "a intéressé tout le monde", celui concernant "les munitions de défense anti-aériennes". D'après les documents diffusés, ces munitions "atteignent des niveaux très bas et présentent donc une vulnérabilité pour l'Ukraine". "C'est un point un peu ennuyeux", analyse Dominique Trinquand qui ne voit pas d'autres informations majeures dans ces documents.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.