Cet article date de plus de trois ans.

Etats-Unis : une petite ville élit Lincoln, une chèvre de 3 ans, comme maire honoraire

Désignée face à 15 autres candidats qui étaient tous des animaux, la chèvre n'aura, bien sûr, qu'un rôle honorifique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Lincoln, la chèvre de 3 ans qui a été élue maire honoraire de la ville de Fair Haven dans le Vermont (Etats-Unis), ici le 6 mars 2019, au lendemain de son élection. (ROBERT LAYMAN / RUTLAND HERALD / AFP)

Avec ses sabots, elle aura bien du mal à couper les rubans. Mais c'est bien une chèvre qui a été élue comme maire honoraire de Fair Haven, une petite ville de l'Etat du Vermont (Etats-Unis), mardi 5 mars. Elle entrera en fonction mardi 12 mars.

Lincoln, une chèvre de race anglo-nubienne, qui appartient au professeur de maths de l'école primaire de la ville, est âgée de 3 ans.

Elle l'a emporté face à quinze autre candidats, en récoltant 13 voix, contre 10 pour son principal rival, Sammie le chien.

Une centaine de dollars récoltés

Fair Haven, qui compte environ 2 500 habitants, n'a pas de maire officiel à sa tête, mais un "town manager" ("gérant municipal" en français), Joseph Gunter, chargé de fonctions semblables. Lincoln, élue pour un an, aura un rôle de représentation lors des différents événements rythmant la vie de Fair Haven.

Joseph Gunter a expliqué avoir eu l'idée de cette élection en lisant dans le journal qu'un village du Michigan, Omena, avait fait d'un chat, Sweet Tart, son nouvel édile.

L'objectif de cette élection était de récolter des fonds pour la construction d'un terrain de jeu. Seule une centaine de dollars ont été récoltés et la participation "a été faible", avec 53 votes, déplore le "town manager". Mais il compte attirer plus de monde l'année prochaine, et trouve également qu'il s'agit "d'une super façon d'apprendre aux écoliers les principes de la politique locale", a-t-il expliqué à AP.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.