Cet article date de plus de six ans.

Etats-Unis : un bébé bison euthanasié après avoir été transporté par des touristes

Le petit a été rejeté par son troupeau après avoir été en contact avec des humains, selon les responsables du parc de Yellowstone, dans l'Etat du Wyoming.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un bison nouveau-né au zoo Tierpark de Berlin (Allemagne), le 11 septembre 2012. (JOHN MACDOUGALL / AFP)

Un bébé bison a dû être euthanasié aux Etats-Unis après avoir été transporté en voiture par des touristes dans le parc de Yellowstone (Wyoming, Etats-Unis), a indiqué l'administration des Parcs nationaux américains (NPS), lundi 16 mai. L'animal a été rejeté par son troupeau après avoir été en contact avec les humains.

"La semaine dernière, des visiteurs du parc national de Yellowstone ont reçu une contravention pour avoir placé un bison nouveau-né dans leur véhicule et l'avoir sorti du parc parce qu'ils s'inquiétaient, à tort, du bien-être de l'animal", a expliqué l'administration dans un communiqué. Les deux touristes étrangers (leur nationalité n'a pas été précisée) pensaient que le jeune animal avait froid et l'ont emmené à un poste de police, où ils ont été sommés de le ramener dans le parc. Mais le mal était fait, et l'animal n'a jamais pu être accepté par les siens.

Un comportement "dangereux et illégal"

Le bébé bison "a été euthanasié car il avait été abandonné et provoquait des situations dangereuses en s'approchant constamment des gens et des voitures le long de la route". Il faisait partie des 4 900 bovidés qui évoluent dans le parc de Yellowstone, le seul parc américain où les bisons ont vécu sans discontinuer depuis la préhistoire.

Le NPS a profité de cet incident pour rappeler que ce type de comportements est "illégal""C'était dangereux pour la sécurité [des visiteurs] car les bisons adultes sont très protecteurs de leurs petits et tendent à les défendre agressivement", rappellent les responsables du parc. 

L'an dernier, "cinq visiteurs ont été gravement blessés en s'approchant trop près de bisons", qui blessent "plus de touristes à Yellowstone que le reste des animaux sauvages du parc". Le NPS demande aux touristes de ne pas s'approcher à moins d'une vingtaine de mètres des bovidés lorsqu'ils visitent le parc, qui s'étend sur une superficie de près de 900 000 hectares, soit un peu plus que la Corse.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.