États-Unis : suspense autour du destin d'un condamné à mort

Cela fait plus de 20 ans qu'il patiente dans les couloirs de la mort au Texas. Rodney Reed aurait dû être exécuté mercredi 20 novembre, mais il a obtenu un sursis de 120 jours. Cet Afro-Américain, condamné à mort pour le viol et le meurtre d'une femme blanche en 1998, pourrait être innocenté par le témoignage d'un suprémaciste blanc. 

FRANCE 2

Dans 120 jours, Rodney Reed pourrait marcher dans le couloir de la mort. Le décompte est enclenché pour cet Afro-Américain, condamné pour le meurtre d'une femme blanche il y a 20 ans. Il a toujours clamé son innocence. En 1996, Stacey Stites est violée et étranglée dans un bois. Son fiancé de l'époque est d'abord soupçonné, mais c'est l'ADN de Rodney Reed qui est retrouvé sur la victime.

Un suprémaciste blanc pourrait témoigner en faveur d'un condamné noir

Pour sa défense, Rodney Reed explique qu'il est l'amant caché de Stacey. Des plaintes d'autres femmes pour agression vont sceller le sort du jeune noir devant le tribunal. Dix ans plus tard, l'affaire rebondit. L'ancien fiancé de Stacey est condamné pour viol. En prison, il aurait confié à un autre détenu l'assassinat de Stacey car elle le trompait. Ce co-détenu n'a jamais été entendu par la justice. C'est un suprémaciste blanc, qui viendrait donc témoigner en faveur d'un condamné noir. "Nous voulons amener ce nouveau témoin devant un jury et qu'on revoit tout pour savoir ce qui s'est vraiment passé ce jour-là, avant qu'on exécute la mauvaise personne", explique Bryce Benjet, l'avocat de Rodney Reed.

Le JT
Les autres sujets du JT
Cela fait plus de 20 ans qu\'il patiente dans les couloirs de la mort au Texas. Rodney Reed aurait dû être exécuté mercredi 20 novembre, mais il a obtenu un sursis de 120 jours. Cet Afro-Américain, condamné à mort pour le viol et le meurtre d\'une femme blanche en 1998, pourrait être innocenté par le témoignage d\'un suprémaciste blanc.
Cela fait plus de 20 ans qu'il patiente dans les couloirs de la mort au Texas. Rodney Reed aurait dû être exécuté mercredi 20 novembre, mais il a obtenu un sursis de 120 jours. Cet Afro-Américain, condamné à mort pour le viol et le meurtre d'une femme blanche en 1998, pourrait être innocenté par le témoignage d'un suprémaciste blanc. (france 2)