Etats-Unis : Rina Amiri, ancienne conseillère de l'administration Obama, nommée émissaire pour les droits des femmes afghanes

Née en Afghanistan, cette Américaine sera chargée des "dossiers d'une importance critique" pour la diplomatie de Joe Biden.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Rina Amiri, émissaire des Etats-Unis pour défendre les femmes afghanes, ici le 25 septembre 2021 à West Hollywood. (RANDY SHROPSHIRE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

C'est une priorité affichée de l'administration américaine depuis que les talibans ont pris le contrôle de l'Afghanistan : les Etats-Unis ont annoncé mercredi 29 décembre la nomination d'une émissaire spéciale pour les femmes dans ce pays. Rina Amiri, une Américaine née en Afghanistan qui a travaillé dans l'administration de l'ex-président Barack Obama, sera l'émissaire spéciale du président Joe Biden pour les droits des femmes et des filles afghanes et les droits humains en Afghanistan, comme l'a annoncé le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken.

"En tant qu'émissaire spéciale, elle travaillera sur une série de dossiers d'une importance critique pour moi, pour l'administration américaine et pour la sécurité nationale des Etats-Unis : les droits humains et les libertés fondamentales des femmes, des filles et des autres populations à risque dans toute leur diversité", a précisé Antony Blinken dans un communiqué.

Près de six mois après le retrait américain d'Afghanistan, Antony Blinken a rappelé que les Etats-Unis souhaitaient "un Afghanistan pacifié, stable et sûr, où tous les Afghans peuvent s'épanouir". En quête de reconnaissance internationale, les talibans se sont engagés à gouverner moins brutalement que lors de leur premier règne (1996-2001), mais les femmes sont toujours largement exclues de la fonction publique et de l'accès à l'éducation secondaire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.