États-Unis : les fonctionnaires victimes de la paralysie

Donald Trump reste ferme sur son projet de mur avec le Mexique et la paralysie administrative perdure aux USA. Ses conséquences commencent à devenir très concrètes et même dramatiques : dans les parc nationaux qui sont moins surveillés, on déplore trois décès.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Washington vit au ralenti. Les rues de la capitale sont inhabituellement calme. Les agences fédérales, nombreuses ici, sont vides. Barbara Chapman n'est plus payée depuis 15 jours. Employée du ministère des Affaires étrangères, elle conduit désormais sa voiture en tant que chauffeur privé pour se faire un salaire : 2 400 $, soit 2 000 €, à peine compensés par un autre job. Barbara Chapman en veut à Donald Trump et aux Démocrates.

Trois morts dans des parcs

Le 11 janvier, comme deux fois par mois le vendredi, c'est jour de paye aux États-Unis. À la télévision, les fonctionnaires disent leur angoisse. Ce couple employé des zoos et forêts de l'Oregon est au chômage, quand cette inspectrice des impôts de New York se serre la ceinture. Dans les aéroports américains, les agents de sécurité travaillent sans être payés. 800 000 fonctionnaires pris au piège des batailles politiques. Même les grands parcs américains sont touchés : 3 morts dans des accidents. Faute de personnel, ils ferment. À Washington, les poubelles ne sont plus ramassées tous les jours. Ces fonctionnaires ont elles, choisi de tricoter en attendant que la crise se dénoue. Elle dure depuis 20 jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le nouveau Congrès américain fait sa rentrée, jeudi 3 janvier 2019 à Washington.
Le nouveau Congrès américain fait sa rentrée, jeudi 3 janvier 2019 à Washington. (ERIC BARADAT / AFP)