Etats-Unis : les actes antisémites ont augmenté de 57% en un an, un record depuis les années 1970

Les cas de harcèlement sont les plus nombreux. Les Etats-Unis ont enregistré quelques 1 015 incidents de ce type en 2017, soit une hausse de 41% en un an. 

Des personnes cherchent à redresser une stèle juive, après des actes de vandalisme au cimetière de Chesed Shel Emeth, près de Saint-Louis dans le Missouri (Etats-Unis), le 21 février 2017. 
Des personnes cherchent à redresser une stèle juive, après des actes de vandalisme au cimetière de Chesed Shel Emeth, près de Saint-Louis dans le Missouri (Etats-Unis), le 21 février 2017.  (TOM GANNAM / REUTERS)

C'est une augmentation record en près de cinquante ans. Le nombre d'incidents antisémites - harcèlement, vandalisme, agressions - a augmenté de 57% entre 2016 et 2017 aux Etats-Unis, a révélé un rapport de l'Anti-Defamation League (ADL). Il s'agit de la plus forte progression enregistrée depuis les années 1970. Au total, le pays a enregistré pas moins de 1 986 actes antisémites l'an dernier. 

Alertes à la bombe, profanations de cimetières, manifestations de suprémacistes blancs ou harcèlement dans les écoles : pour Jonathan Greenblatt, le directeur national de l'ADL, cette hausse record s'explique par une polarisation croissante de la société américaine, illustrée par l'élection de Donald Trump.

Ces incidents sont survenus à un moment où on assistait à un climat croissant d'incivilité, un renforcement des groupes haineux, et des divisions de plus en plus criantes au sein de notre société.Jonathan Greenblatt, directeur national de l'Anti-Defamation League (ADL)dans un communiqué

Les cas de harcèlement et de vandalisme en nette hausse

Selon l'ADL, les Etats les plus touchés ont été l'Etat de New York, la Californie, le New Jersey, le Massachusetts, mais aussi la Floride et la Pennsylvanie, où résident d'importantes communautés juives.

Les cas de harcèlement ont été les plus nombreux. L'organisation a recensé quelques 1 015 incidents de ce type en 2017, soit une hausse de 41% en un an. Ces cas incluent notamment quelque 163 alertes à la bombe. Début 2017, les Etats-Unis ont connu une vague d'alertes contre des écoles, des synagogues et des centres communautaires juifs. 

Les cas de vandalisme ont de leur côté représenté près de la moitié des incidents recensés, avec 952 cas. Ils constituent la catégorie qui a le plus augmenté, avec une hausse de 86% entre 2016 et 2017. "Heureusement", les agressions ont quant à elles "baissé en 2017", avec 19 recensées l'an dernier, contre 36 en 2016.