Cet article date de plus de deux ans.

Etats-Unis : le Pentagone déclassifie trois vidéos d'ovnis captés par des avions de chasse

Les images ont été filmées par des caméras infrarouges embarquées dans les appareils militaires en 2004 et 2015.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran d’une vidéo montrant un objet volant non identifié, diffusée par le Pentagone, le 27 avril 2020. (DEPARTEMENT AMERICAIN DE DEFENSE)

Des formes étranges qui avancent à vive allure dans le ciel, avant de disparaître. Le Pentagone a choisi de diffuser, lundi 27 avril, trois vidéos montrant ce qui semble être des ovnis, des objets volants non identifiés, dans le ciel des Etats-Unis. Ils ont été captés par les caméras infrarouges installées dans les avions de chasse de la Marine américaine. 

Les trois vidéos "FLIR", "GOFAST" et "GIMBAL" peuvent être téléchargées à partir du site internet du Naval Air Systems Command. L'une d'elles, toutes en noir et blanc, date de novembre 2004, les deux autres de janvier 2015. Elles circulaient déjà, après avoir été notamment rendues publiques par le New York Times (en angais). 

Dans son communiqué, le Département américain de la Défense explique qu'il a décidé de les diffuser officiellement "de manière à dissiper toute idée fausse du public sur sur la véracité ou non des images qui ont été propagées ou sur le fait de savoir s'il y en avait ou non davantage". "Le phénomène aérien observé dans les vidéos reste qualifié de non identifié", ajoute le Pentagone.

"Regarde cette chose !"

Sur une de ces vidéos, on peut voir un objet de forme oblongue se déplaçant rapidement qui, quelques secondes après avoir été repéré par un des capteurs à bord de l'appareil de l'US Navy, disparaît sur la gauche après une soudaine accélération.

Images ovnis

Dans une autre vidéo, on distingue un objet au-dessus des nuages, le pilote se demandant s'il s'agit d'un drone. "Il y en a tout un essaim. (...) La vache, ils vont tous contre le vent ! Un vent d'ouest de 120 nœuds !", lâche son compagnon de vol. "Regarde cette chose !" enchaîne son interlocuteur au moment où l'objet commence à effectuer une rotation.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.