États-Unis : la Cour suprême décide de révoquer le droit à l'avortement

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Cour suprême américaine : l’avortement bientôt interdit dans certains états
FRANCE 3
Article rédigé par
N.Huet, N.Jauson - France 3
France Télévisions

Vendredi 24 juin, la Cour suprême des États-Unis a révoqué le droit à l'avortement au niveau fédéral, ce qui laisse désormais la liberté aux États de décider si l’avortement reste légal ou non. Cette décision est vivement critiquée.

C’est une décision qui provoque un tollé aux États-Unis. La Cour suprême et ses neuf juges, à majorité conservateurs, ont fait savoir qu’à partir du vendredi 24 juin, chaque État est libre de choisir si l’avortement reste légal. Des manifestations spontanées ont eu lieu pour montrer le mécontentement lié à la situation. Pour les anti-avortement, c’est une victoire, et eux aussi sont sortis dans la rue, mais pour manifester leur joie. "C’est un jour triste pour la Cour suprême et pour les États-Unis", a affirmé le président Joe Biden.

Une avalanche de réactions

Le président des États-Unis n’a pas été le seul à réagir puisque l’ancien locataire de la Maison Blanche, Barack Obama, s’est lui aussi exprimé sur Twitter : "Aujourd’hui, la Cour suprême a non seulement renversé près de 50 ans de précédent historique, elle laisse également au bon vouloir des politiciens et idéologues la décision la plus personnelle qui soit." Dans le Missouri, l’avortement a d’ores et déjà été prohibé. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.