Etats-Unis : Joe Biden met en place un pont aérien pour mettre fin à la pénurie de lait pour bébé

Le président américain a aussi eu recours à une loi datant de la Guerre Froide pour exiger des producteurs qu'ils livrent les ingrédients nécessaires à la production de lait infantile.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un rayon de lait infantile presque vide dans un magasin d'Airlington (Virginie, Etats-Unis), le 16 mai 2022. (YASIN OZTURK / ANADOLU AGENCY / AFP)

La Maison Blanche surveille la situation comme du lait sur le feu. Pour tenter de résoudre la pénurie de lait pour bébé aux Etats-Unis, Joe Biden emploie les gros moyens. Le président américain a annoncé, mercredi 18 mai, la mise en place d'un pont aérien. Le ministère de la Défense "utilisera ses contrats avec des compagnies aériennes commerciales de fret, comme il l'a fait pendant les premiers mois de la pandémie de Covid-19, pour transporter des produits provenant d'usines à l'étranger", a précisé l'administration américaine (en anglais).

Joe Biden a aussi recours à une loi datant de la Guerre Froide, le "Defense Production Act", afin d'exiger des producteurs des ingrédients nécessaires à la production de lait infantile qu'ils livrent en priorité les fabricants de cette denrée indispensable aux parents de jeunes enfants. Ce projet, nommé opération "Fly Formula", permettra d'"accélérer l'importation et la distribution de lait pour bébé", apportant un soutien aux "fabricants qui continuent à augmenter leur production".

Nestlé va acheminer du lait depuis l'Europe

Initialement causée par des problèmes sur ces mêmes chaînes d'approvisionnement et un manque de main d'œuvre en raison de la pandémie, la pénurie de lait pour bébé a été aggravée par la fermeture en février d'une usine du fabricant Abbott dans le Michigan, après un rappel de produits soupçonnés d'avoir provoqué la mort de deux nourrissons.

L'Agence américaine du médicament a fini par dédouaner le lait, mais il a fallu attendre lundi pour qu'Abbott passe un accord avec la justice américaine afin de pouvoir redémarrer la production dans cette usine. Cette pénurie très rare de ce produit essentiel pour de nombreux parents a tourné à la crise politique pour le président démocrate, très critiqué par l'opposition républicaine.

Le groupe alimentaire Nestlé, qui dispose de deux usines aux Etats-Unis pour la production de lait infantile, avait déjà annoncé mardi son intention d'acheminer des quantités additionnelles par avion aux Etats-Unis, depuis la Suisse et les Pays-Bas. Selon le fournisseur de données Datasembly, le taux de rupture de stock de préparations de lait pour nourrissons avait atteint 43% à la fin de la semaine dernière aux Etats-Unis.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.