Cet article date de plus de six ans.

Etats-Unis : fin du mystère des colis piégés

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Etats-Unis : fin du mystère des colis piégés
Etats-Unis : fin du mystère des colis piégés Etats-Unis : fin du mystère des colis piégés (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2

Après une vingtaine de jours de recherche, le "serial bomber" du Texas (États-Unis) a mis fin à ses jours alors qu'il était sur le point d'être arrêté.

Le serial bomber du Texas. Tel est le surnom que l'Amérique a donné à ce jeune homme au visage d'ange. Mark Anthony Conditt, 23 ans, a fait exploser une bombe dans sa voiture dans la matinée du 21 mars. Il était cerné par la police et sur le point d'être arrêté, il est mort. Pendant 19 jours, 500 policiers l'ont traqué. Sur des images de vidéosurveillance, on le voit déposer l'un de ses 5 colis piégés au comptoir du transporteur Fedex. À l'heure qu'il est, la police ne considère pas l'affaire comme étant terminée. D'autres bombes pourraient encore se trouver dans la nature.

Quelles motivations ?

L'homme a-t-il agi seul ? On sait de lui qu'il était sans emploi, qu'il vivait en collocation dans une maison et qu'il n'avarie pas de passé militaire. Les policiers ne connaissent pas ses motivations. Les deux premiers colis ont été déposés dans un quartier de la minorité noire, les enquêteurs ont pensé à des crimes racistes. Mais les derniers envois étaient adressés à des habitants blancs. Le FBI promettait 115 000 dollars pour toute information sur l'identité du suspect. Le serial bomber aura éprouvé les nerfs des policiers et de la population pendant trois longues semaines. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.