Etats-Unis : des médias piratés par des hackers potentiellement liés à la Russie

Selon CNN, les enquêteurs pensent que ces récentes attaques, notamment celle contre le "New York Times", s'inscrivent dans une campagne plus large qui a également visé des instances du parti démocrate.

Le \"New York Times\" a été attaqué par des pirates informatiques.
Le "New York Times" a été attaqué par des pirates informatiques. (RAMIN TALAIE / AFP)

Des pirates informatiques ont mené une série d'attaques contre des médias américains, dont le célèbre quotidien New York Times, a rapporté la chaîne CNN (en anglais), mardi 23 août. Selon une source au sein de la police fédérale, citée par la télévision, les services de renseignements russes sont très probablement derrière ces cyber-attaques.

D'après CNN, les enquêteurs pensent que ces récentes attaques s'inscrivent dans une campagne plus large qui a également visé des instances du parti démocrate. L'équipe de campagne de la candidate démocrate à la Maison Blanche, Hillary Clinton, a accusé Moscou d'avoir piraté les messageries du comité démocrate national (DNC).

L'Agence de sécurité américaine prise pour cible

Selon CNN, des pirates russes sont aussi derrière des tentatives de cyber-attaques de groupes de réflexion installés à Washington. Même l'Agence de sécurité nationale américaine (NSA) a été prise pour cible et des programmes secrets lui ont été dérobés, selon des éléments publiés la semaine dernière notamment par le site d'informations The Intercept (en anglais).