Etats-Unis : bientôt du cannabis pour chiens malades?

Du cannabis à visées thérapeutiques pour les chiens? L’industrie pharmaceutique américaine s’est saisie de ce nouveau secteur au fort potentiel de progression dans le marché légal de la marijuana, celui des animaux domestiques malades… Un projet de loi est à l'étude dans le Nevada.

Croquettes pour chiens au chanvre.
Croquettes pour chiens au chanvre. (Peak Pharmaceuticals has an exclusive licensing agreement to sell Canna-Pet products)
Selon le site Quartz, «le marché légal du cannabis a engrangé 2,7 milliards de dollars de revenus en 2014. Le Groupe ArcView, réseau qui relie les investisseurs aux start-up travaillant sur ce stupéfiant, estime à dix milliards de dollars les ventes en 2018.»
 
Dans ce contexte, ce marché au potentiel juteux se dirige aujourd’hui vers «la commercialisation et la distribution des produits dérivés du cannabis pour les animaux», comme des croquettes pour chiens déjà en vente dans les dispensaires vétérinaires. Ces produits dérivés sont extraits de la tige de chanvre, et sont donc peu dosés en THC, le composant psychoactif du produit.

Plusieurs sociétés, qui produisent des aliments à base de cannabis pour les humains, ont lancé des gammes pour animaux de compagnie.
 
Alors même que tous les tests préalables à la mise sur le marché américain par la Food and Drug Administration des Etats-Unis n’ont pas été pratiqués, Aube Boothe, enseignante à l'Université de médecine vétérinaire de l'Alabama, indique que «des études antérieures ont trouvé que les récepteurs cannabinoïdes sont présents chez les mammifères, oiseaux, reptiles et poissons.» En bref, les animaux peuvent réagir au produit. 
 
Oui au produit dérivé, non au cannabis thérapeutique
Si «23 Etats et le district de Columbia possèdent des lois sur la marijuana médicale», il faut savoir qu’«actuellement, les vétérinaires ne sont pas habilités à prescrire du cannabis aux animaux de compagnie. Mais cela pourrait bientôt changer (en vertu d') un projet de loi (déposé le 17 mars 2015, NDLR) à l’étude dans le Nevada», précise encore Quartz.
 
Dans le Los Angeles Times, le sénateur démocrate du Nevada Tick Segerblom, qui parraine ce projet de loi, déclare: «Si votre chien a une maladie nerveuse ou des tremblements incontrôlables, cela pourrait peut-être l'aider.» Selon lui, la mesure «permettrait aux propriétaires d'animaux d'obtenir de la marijuana pour leur animal de compagnie uniquement si un vétérinaire certifie que l'animal est atteint d'une maladie susceptible d'être atténuée par la drogue», précise MétroNews. Si Tick Segerblom se dit préoccupé par d'éventuels effets secondaires causés par le cannabis sur les animaux malades, il est partisan d’essayer.
 
Mais avant de promulguer la loi au Nevada, il faudra déjà que l'Etat y dépénalise la possession de la substance. En attendant, le sujet fait débat dans le milieu vétérinaire aux Etats-Unis.