Etats-Unis : couvre feu et état d'urgence à Ferguson

La ville du Missouri est le théâtre d'émeutes depuis la mort d'un jeune Noir, tué par un policier il y a une semaine.

Des policiers se déploient, le 16 août 2014 à Ferguson (Missouri).
Des policiers se déploient, le 16 août 2014 à Ferguson (Missouri). (SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP )

Pour rétablir le calme, le gouverneur du Missouri (centre des Etats-Unis) a annoncé samedi 16 août l'instauration d'un état d'urgence et d'un couvre-feu, de minuit à 5h (12h, heure française) du matin, dans un quartier de Ferguson. La ville est le théâtre d'émeutes après la mort d'un jeune Noir, Michael Brown, tué par un policier il y a une semaine.

"Ce n'est pas pour faire taire les gens de Ferguson, de cette région ou d'autres, mais pour contenir ceux qui noient la voix du peuple par leurs actions", a précisé le gouverneur Jay Nixon lors d'une conférence de presse. Il fait référence aux scènes de pillage qui ont accompagné certaines manifestations.

Pourquoi une telle colère ? Les circonstances de la mort de Michael Brown sont floues et la police a donné peu de détails sur l'enquête en cours. Les habitants du quartier, en majorité noirs, soupçonnent un crime raciste.