DIRECT. Texas : l'impact de la tempête Harvey est le pire "jamais vu" selon la météo américaine

Les services météorologiques évoquent quant à eux un bilan de cinq morts alors que le bilan pourrait s'alourdir. 

Des hommes dans les rues de Galveston, au Texas, dimanche 27 août 2017. 
Des hommes dans les rues de Galveston, au Texas, dimanche 27 août 2017.  (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Harvey a fait au moins deux morts et plusieurs blessés au Texas (Etats-Unis), dimanche 27 août. L'ouragan le plus puissant à frapper les Etats-Unis depuis 2005, rétrogradé en tempête tropicale après avoir touché terre, pourrait continuer à provoquer des inondations "extrêmement graves".

L'impact attendu de l'ouragan Harvey est le pire "jamais vu", a estimé dimanche la météorologie fédérale américaine. "Cet événement est sans précédent et toutes ses conséquences ne sont pas encore connues mais vont au-delà de ce qu'on a jamais vu", écrit le National Weather Service (NWS) dans un tweet.

Un bilan qui doit s'alourdir. Le premier décès confirmé par les autorités samedi est "une personne qui a été prise au piège dans l'incendie de sa maison pendant la tempête", a déclaré à la presse un haut responsable du comté d'Aransas, sur la côte texane. Et la police de Houston a annoncé qu'une femme avait péri alors qu'elle circulait dans les rues inondées de l'ouest de la ville. Alors que le bilan officiel reste de deux morts, les services météorologiques américains ont assuré qu'au moins cinq personnes avaient perdu la vie, dans un commniqué.

Un situation "grave." La situation au Texas "est grave et ça va empirer", a affirmé dimanche Greg Abbott, le gouverneur de l'Etat. Les services d'urgence ont conseillé aux habitants de grimper sur les toits de leurs maisons plutôt que de se réfugier dans les greniers. Les autorités recommandent aux habitants de ne pas quitter des maisons inondées, car un grand nombre des rues de la ville sont sous les eaux.

Des opérations de secours. Les équipes de secours s'activent dimanche pour extraire de leurs voitures ou de leurs habitations des personnes isolées par les inondations provoquées par les pluies impressionnantes déversées sur le Texas par Harvey, la plus puissante tempête à frapper cet Etat depuis 1961.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #HARVEY

22h29 : Donald Trump annonce qu'il se rendra au Texas mardi pour constater les dégâts et coordonner les secours.

21h44 : Incroyable vidéo des bateaux qui volent au secours des véhicules naufragés dans les rues de Dickison, au Texas. Ca fait forcément penser à l'opération Dynamo, à Dunkerque en 1940, si vous avez vu le film de Christopher Nolan...



21h16 : Les avant/après sur Houston sont véritablement incroyables. En voici encore un réalisé par un météorologue de Fox News.

21h11 : Une journaliste de la chaîne locale KHOU a sauvé un chauffeur-routier prisonnier de son camion. Alors qu'elle faisait un duplex sur un pont, au-dessus d'une route inondée, a remarqué les appels du chauffeur coincé en contrebas, et a prévenu les secours.

20h55 : Le gouverneur du Texas annonce le déploiement de 3 000 gardes nationaux pour des évacuations d'urgence à Houston, Victoria et Corpus Christi.

19h47 : Sur les chaînes américaines, on peut voir ce genre d'infographie pour expliquer aux gens où trouver refuge dans leur maison.

19h45 : Les autorités de Houston demandent officiellement l'aide des propriétaires de bateaux ou de véhicules amphibies de la région.

19h44 : Selon la chaîne météo The Weather Channel, la tornade est solidement campée sur la région de Houston jusqu'à au moins demain matin.

19h43 : Un photographe de l'AFP a repéré un Texan évacuant son fils à l'aide d'une bouée-licorne, l'accessoire qui a fait fureur sur les plages cet été.

19h41 : Les rares stations-service encore ouvertes sont prises d'assaut, constate un journaliste de BFM.

19h41 : Au tour de l'aéroport de Houston de fermer face aux conditions météo exécrables.

18h51 : Pour vous donner une idée de l'ampleur des inondations qui frappent Houston, deux photos du même endroit pris à quelques jours d'intervalle.

18h06 : Et pendant ce temps, le zoo de Houston indique que tous les animaux sont sains et saufs.

17h54 : On félicitera ce chien, aperçu dans les rues de Houston avec un sac rempli de croquettes pour chiens, retournant chez lui avant que les éléments se déchaînent. Le Houston Chronicle a retrouvé son propriétaire, qui assure que l'animal a été évacué avec son maître, un petit garçon de 5 ans.

17h53 : Incroyable photo d'un religieux cherchant d'éventuelles victimes coincées dans leur voiture, en nageant d'un toit à l'autre.

17h27 : Aller à le pêche à main nue dans sa maison, c'est désormais possible à Houston, au Texas.

17h18 : Le maire de Houston a évoqué sur CBS la possibilité, ou plutôt l'impossibilité, de l'évacuation de la ville. "Vous ne pouvez pas mettre 6,5 millions de personnes dans les rues. Vous créez un cauchemar", constate-t-il.

17h14 : On voit même des canoës et des kayaks dans les rues. Il s'agit d'un des derniers moyens de transport qui fonctionnent, mais la force du courant suppose d'avoir un certain entraînement.

17h09 : "Que d'eau, que d'eau", aurait dit le maréchal de McMahon, président de la République sous la IIIe.

17h09 : A cause de la montée des eaux, Exxon Mobil ferme sa raffinerie de Baytown, l'une des plus grosses du groupe, indique le Houston Chronicle, qui rappelle incidemment que 25% du carburant américain est produit au Texas.

17h02 : Et pendant ce temps, dans les locaux de la chaîne locale Channel 11, l'eau coule à torrents.


16h54 : Le journaliste spécialiste de NFL Charles Robinson habite dans une banlieue de Houston ravagée par les eaux. Ce dernier a une pensée émue pour ses voisins qui cherchaient à vendre leur maison, et qui avaient laissé leur BMW garée dans la rue avant que les éléments se déchaînent.

16h45 : "C'est grave, et ça va empirer".

Annonce du gouverneur sur Fox News, qui ajoute que les dégâts atteindront "des milliards de dollars". Les services météo indiquent que la "menace d'inondations catastrophiques, sans précédent et potentiellement mortelles, persiste aujourd'hui et la semaine prochaine". Hier, Houston a reçu 60 cm de pluies, et on en attend encore autant d'ici à jeudi.

16h40 : Donald Trump annonce (toujours sur Twitter) qu'il se rendra au Texas dès que les liaisons aériennes seront rétablies et avec le souci de ne pas détourner les forces de police de leur tâche première, aider les gens. "La priorité doit être de sauver des vies et assurer la sécurité."

16h38 : A Houston, les autorités demandent aux habitants de se réfugier sur le toit de leur maison, tant les inondations s'annoncent catastrophiques. Commentaire de Donald Trump, sur Twitter : "Wow ! Maintenant, les experts nous disent qu'Harvey va causer des inondations jamais vues en 500 ans. Nous ne devons pas ménager nos efforts."

16h30 : Pour vous rendre compte des destructions provoquées par l'ouragan Harvey, jetez donc un oeil au diaporama compilant les photos les plus impressionnantes des dégâts.





(AFP ET REUTERS)