Crash à San Francisco : "On a vu une grosse boule de feu sortir du dessous de l'avion"

L'appareil de la compagnie Asiana Airlines a raté son atterrissage, faisant deux morts et 182 blessés.

Un avion de la compagnie Asiana Airlines a raté son atterrissage, le 6 juillet 2013 à San Francisco, faisant deux morts et 182 blessés.
Un avion de la compagnie Asiana Airlines a raté son atterrissage, le 6 juillet 2013 à San Francisco, faisant deux morts et 182 blessés. (CBS / KPIX / AFP)

Les images de l'appareil à moitié détruit, cerné de débris et camions de pompiers, sont impressionnantes. Un Boeing 777 de la compagnie sud-coréenne Asiana Airlines en provenance de Séoul a raté son atterrissage à l'aéroport international de San Francisco (Californie), samedi 6 juillet, peu avant 21 heures (heure de Paris). Deux personnes sont mortes dans l'accident et 182 ont été blessées.

Que s'est-il passé ? 

"La queue de l'avion d'Asiana a touché la piste et l'appareil a quitté la piste", a expliqué dans la soirée le ministère sud-coréen des Transports, qui a dépêché une équipe de quatre personnes pour inspecter la carcasse du Boeing. L'appareil semble avoir heurté les digues qui séparent l'aéroport des plans d'eau voisins, sur la baie de San Francisco.

Selon un témoin cité par CNN, l'appareil s'est approché de la piste d'atterrissage avec un angle anormal : "On aurait dit que l'avion faisait un plat sur le ventre en atterrissant." Un autre témoin de l'accident, qui se trouvait dans un hôtel à proximité, a indiqué que l'avion avait perdu en stabilité sur la piste, puis que l'empennage et une aile s'étaient détachés du fuselage. "On a entendu un boum et on a vu juste après une grosse boule de feu sortir du dessous de l'avion", a-t-il déclaré à CNN. L'avion a tenté de se relever avant d'être une nouvelle fois déséquilibré. "L'aile s'est brisée sur le côté gauche. On a vu l'arrière se séparer. L'avion a ensuite atterri et l'autre aile s'est cassée". 

Un incendie s'est alors déclaré, avant d'être maîtrisé par les pompiers. La moitié de la cabine est partie en fumée, et l'intérieur de l'avion est visible depuis les caméras des hélicoptères de télévision.

Quelles sont les circonstances de l'accident ? 

Les raisons du crash restent pour le moment inconnues. Le Boeing 777 ne présentait a priori aucun "problème de moteur ou mécanique" au moment de l'accident, a déclaré dimanche le PDG de la compagnie sud-coréenne Asiana Airlines. Les pilotes étaient des navigateurs chevronnés et comptabilisaient quelque 10 000 heures de vol chacun.

De son côté, un agent du FBI a affirmé qu'il n'y a "aucune indication d'un quelconque acte terroriste ou criminel lié à l'accident". "Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour découvrir ce qu'il s'est passé", a-t-il ajouté. Des experts de l'Agence américaine de sécurité des transports se sont rendus sur les lieux dimanche.

Quel bilan humain ? 

Le Boeing transportait 307 passagers, dont 16 membres d'équipage, selon un recensement effectué samedi soir. Selon le dernier décompte officiel, deux adolescentes chinoises de 16 et 17 ans, qui se trouvaient à l'arrière de l'appareil, sont mortes. Le crash a aussi fait 182 blessés, mais 123 voyageurs sont sains et saufs. Un bilan qui a étonné EdLee, le maire de SanFrancisco"C'est incroyable, et nous sommes très chanceux d'avoir autant de survivants. Mais il y a encore beaucoup de blessés graves."

Selon le chef-adjoint des pompiers, Dale Carnes, 49 blessés "sont dans un état sérieux et ils ont été les premiers à avoir été évacués" vers les hôpitaux voisins, notamment le San Francisco General Hospital. Ce dernier a accueilli 52 patients, dont au moins deux enfants. Six patients de l'hôpital sont toujours dans un état "critique" lundi. L'hôpital de Stanford a accueilli pour sa part 45 patients, souffrant notamment de fractures et d'hémorragies.