Climat : en Alaska, une île risque d'être engloutie par les flots

Les habitants de Kivalina, une petite île d'Alaska, seront bientôt évacués en raison de la fonte des glaces, devenant ainsi les premiers réfugiés climatiques américains.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

À Kivalina, petite île située aux confins de l'Alaska, la glace qui s'étend à perte de vue craque sous les pieds. Conséquence : les 500 habitants vont devenir les premiers réfugiés climatiques américains. Et pour cause, l'année 2019 a été l'année la plus chaude jamais enregistrée en Alaska. Pour la première fois, la moyenne des températures est passée au-dessus de 0°C.

Une évacuation en 2025 ?

De moins en moins protégée par sa barrière de glace, l'île s'érode. La montée des eaux et les tempêtes ont balayé à plusieurs reprises ce village. Aujourd'hui, le déni n'est plus possible et une route d'évacuation de 10 km a été construite par les services de l'État. Le chantier doit être terminé d'ici le 31 octobre 2020. Les experts pensent qu'il faudra abandonner l'île dès 2025 et reloger les habitants dans les terres, à 10 km de là.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les habitants de Kivalina, une petite île d\'Alaska, seront bientôt évacués en raison de la fonte des glaces, devenant ainsi les premiers réfugiés climatiques américains.
Les habitants de Kivalina, une petite île d'Alaska, seront bientôt évacués en raison de la fonte des glaces, devenant ainsi les premiers réfugiés climatiques américains. (France 2)