Cet article date de plus de deux ans.

Chengdu contre Houston : la Chine ferme un consulat américain en guise de représailles

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Chengdu contre Houston : la Chine ferme un consulat américain en guise de représailles
franceinfo
Article rédigé par
T. Grosse, P-M. de la Foata - franceinfo
France Télévisions

Vendredi 24 juillet, la Chine a annoncé la fermeture du consulat américain de Chengdu en réponse à la fermeture d'un de leur propre consulat à Houston, aux États-Unis.

Le consulat américain de Chengdu encerclé par les autorités chinoises. Devant le bâtiment, les quelques curieux sont tenus à distance. Dans cette ville, l'une des principales du pays, le consulat va devoir fermer, sur décision de Pékin, vendredi 24 juillet. C'est une grande première dans les relations sino-américaines. Mais le gouvernement chinois se défend et accuse les États-Unis d'espionnage. Cette décision sonne surtout comme une réponse à la mesure identique prise par les États-Unis.

Guerre commerciale sans pitié

À Houston, au Texas, le consulat chinois a lui aussi fermé ses portes. Depuis plusieurs mois, les deux pays se livrent une guerre commerciale sans pitié. "Derrière ces fermetures de consulats, il y a des problèmes plus profonds qui concernent la compétitivité économique et les conflits de propriété intellectuelle entre les deux pays", détaille Daniel Sneider, maître de conférence à la faculté de Stanford. À la suite de la fermeture du consulat américain, les bourses américaines et chinoises ont clôturé dans le rouge.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.