Cet article date de plus de six ans.

Boxe : trois choses à savoir avant le combat du siècle entre Conor McGregor et Floyd Mayweather qui se tiendra cette nuit à Las Vegas

Le plus grand champion d'arts martiaux mixtes de l'histoire affronte samedi le boxeur américain invaincu en 49 combats. 

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Le boxeur américain  Floyd Mayweather (à gauche) et son rival irlandais Conor McGregor, champion d'arts martiaux mixtes, à la veille de leur affrontement à Las Vegas (Nevada), le 25 aout 2017. (STEVE MARCUS / SIPA)

Tant attendu, le choc entre la légende des rings Floyd Mayweather et la star des arts martiaux mixtes Conor McGregor a enfin lieu, samedi 26 août, à Las Vegas (Etats-Unis). Le duel improbable se déroule à partir de 21 heures, heure locale (6 heures du matin heure française) et est retransmis par Canal + (qui prendra l'antenne dès minuit). Franceinfo vous dit ce qu'il faut savoir avant de regarder le combat de boxe le plus attendu de l'année, voire de la décennie. Le plus controversé aussi.

Le combat de tous les records 

Premier record : le nombre de victoires de l'Irlandais Floyd Mayweather, qui participera à son 50e combat avec un bilan de 49 victoires, dont 26 avant la limite. A l'inverse, Conor McGregor, star des arts martiaux mixtes (MMA), n'a jamais disputé de combat de boxe professionnel. 

Deuxième record, le poids d'or qu'il a fallu pour fabriquer la ceinture "Money Belt", soit 1,5 kg. Elle sera remise par le président de la WBC au vainqueur du combat. Elle est également sertie de 3 360 diamants, 600 saphirs et 300 émeraudes.

Globalement, ce show brasse des millions et des millions de dollars. Floyd Mayweather a ainsi reçu une avance de 100 millions de dollars (84,8 millions d'euros) pour sa participation. Et il pourrait empocher, après partage des recettes TV et des contrats de sponsoring, jusqu'à 250 millions de dollars (209 millions d'euros), ce qui lui permettrait de franchir le seuil du milliard de dollars de gains depuis ses débuts profesionnels. Quant à Conor McGregor, il empochera 100 millions de dollars (84 millions d'euros), quelle que soit l'issue du combat. 

Quant aux prévisions de recettes globales attendues, elles s'élèvent à 700 millions de dollars (593 millions d'euros), ce qui en ferait le combat le plus rémunérateur de l'histoire. Mais cette estimation est la fourchette basse, d'autres prévoient un bilan bien plus haut, d'où le nom donné à la rencontre de "combat à un milliard de dollars", rappellent Les Echos

Des risques pour l'intégrité physique de McGregor

L'Irlandais, âgé de 29 ans, a remporté 21 de ses 24 combats en MMA avec sa puissance, notamment son crochet du gauche. Mais en MMA, les coups de genoux et les techniques d'étranglement sont permis. La très grande majorité des observateurs n'accorde donc aucune chance à Conor McGregor, comme le rappelle ce papier de L'Equipe

Le Britannique Amir Khan, ancien champion WBA et IBF des super-légers, redoute même qu'il ne soit gravement blessé. "C'est comme si un joueur de tennis s'essayait au badminton, a-t-il résumé pour la chaîne de télévision MMA Hour. Il faut qu'il pense à lui, car s'il est gravement blessé, il ne pourra plus être le même sportif, il pourrait ne plus pouvoir poursuivre sa carrière."

L'Association des médecins de la boxe a de son côté estimé, par la voix de son président, Larry Lovelace, que la commission sportive du Nevada n'aurait pas dû autoriser ce combat. "Ce que je redoute vraiment, c'est que quelqu'un soit sérieusement blessé", a-t-il expliqué au New York Times.

Des bookmakers sur les dents 

Les bookmakers de Las Vegas ne cachent plus qu'ils espèrent une victoire du favori Floyd Mayweather. Mais si l'outsider irlandais devait s'imposer à la surprise générale, ils devront passer à la caisse et l'addition sera salée. Celle-ci pourrait s'élever à 48 millions de dollars (40,2 millions d'euros) de pertes, selon des estimations.

"C'est incroyable, ce combat de boxe est déjà celui qui a généré le plus de paris, c'est presque digne d'un Super Bowl", admet Nick Bogdanovich, responsable de la filiale américaine du groupe de paris britannique William Hill, faisant référence à la grande finale du Championnat de football américain, l'événement sportif le plus important aux Etats-Unis.

Les paris ne concernent pas uniquement le nom du vainqueur : beaucoup misent également sur une disqualification de McGregor, qui ne peut pas recourir aux techniques de combat MMA. "Des parieurs s'attendent à ce qu'il soit frustré par le déroulement du combat et qu'il 'pète' les plombs à la manière d'un Tyson", révèle Nick Bogdanovich. Allusion au combat de 1997, où Mike Tyson avait mordu et arraché un morceau de l'oreille d'Evander Holyfield.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.