Miami : au moins six morts dans l'effondrement d'un pont tout neuf à Miami

Le pont, qui venait d'être installé, s'est effondré. "C'était comme si une bombe venait d'exploser", témoigne un policier.

Des secours sur le pont effondré de l\'université internationale de Floride, le 15 mars 2018 à Miami (Floride, Etats-Unis).
Des secours sur le pont effondré de l'université internationale de Floride, le 15 mars 2018 à Miami (Floride, Etats-Unis). (JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Drame impressionnant à Miami (Etats-Unis). Au moins six personnes sont mortes dans l'effondrement spectaculaire d'un pont piétonnier flambant neuf sur une autoroute à Miami, selon un nouveau bilan annoncé jeudi 15 mars par la police. Dix personnes ont été hospitalisées, a précisé à la presse le porte-parole de la police de Miami-Dade, Alvaro Zabaleta.

Les secouristes ont encore espoir de retrouver des survivants, selon le maire adjoint de Miami-Dade, Maurice Kemp. Les sauveteurs "travaillent inlassablement (...) afin de déterminer combien de victimes sont à déplorer et en sauver autant que nous pouvons", a-t-il dit aux journalistes.

Un pont de 950 tonnes

"C'était comme si une bombe venait d'exploser", raconte à l'AFP l'un des premiers policiers arrivés sur les lieux, Juan Carlos Llera. L'homme s'est alors précipité vers le pont – posé samedi et qui n'avait pas encore été ouvert au public – et a commencé à porter secours à des blessés, dont trois employés du chantier. "Un avait le crâne ouvert" mais était toujours vivant, "un autre était blessé à la jambe et le troisième était inconscient", selon Juan Carlos Llera, qui a alors tenté de réanimer ce dernier. Il ignore s'il a survécu.

Deux entreprises, MCM Construction et FIGG Bridge Design, avaient travaillé ensemble à la construction du pont. Posé samedi, il devait relier les bâtiments où logent les étudiants à Sweetwater, située de l'autre côté de l'autoroute. Sur les images, aucun escalier y donnant accès n'apparaît. Selon le journal local Miami Herald, qui lui avait consacré un article le week-end dernier, l'ouvrage pesait 950 tonnes et devait être fini en 2019. Le maire de Sweetwater l'a qualifié de "modèle d'urbanisme du XXIe siècle".