Texas : alors que son Etat est paralysé par le froid, le sénateur Ted Cruz part en vacances au Mexique et suscite l'indignation

C'est "évidemment une erreur", a-t-il reconnu dans un communiqué. "Avec le recul, je ne l'aurais pas fait."

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le sénateur républicain du Texas Ted Cruz, lors de la nomination à la Cour suprême des Etats-Unis de la juge Amy Coney Barrett, au Congrès, à Washington, le 26 octobre 2020.  (OLIVIER DOULIERY / AFP)

Plus de 300 000 foyers sont encore privés d'électricité au Texas en raison des températures polaires. Plus de 10 millions de Texans subissent des problèmes d'approvisionnement en eau. Ted Cruz, sénateur du Texas et figure du parti républicain, n'a rien à craindre : il est à Cancun. Son départ, mercredi 17 février, pour la station balnéaire mexicaine, au moment où son Etat est aux prises avec une vague de froid meurtrière, a suscité la colère et l'indignation des Américains, le poussant, jeudi 18 février, à écourter son séjour.

La polémique avait débuté lorsque des photos ont circulé le montrant à l'aéroport de Houston (Texas), puis à bord d'un avion vers la célèbre destination touristique tropicale. 

Dans un communiqué, le sénateur a expliqué que, l'école ayant été annulée pour la semaine, ses filles avaient exprimé le souhait de voyager avec des amis. "Voulant être un bon père, j'ai pris l'avion avec elles hier soir", a-t-il avancé. "Je suis, comme mon équipe, en contact permanent avec les responsables locaux pour déterminer ce qui s'est passé au Texas", a-t-il poursuivi, évoquant les coupures d'électricité qui ont frappé l'Etat. Quelques heures plus tard, il a reconnu que c'était "évidemment une erreur". "Avec le recul, je ne l'aurais pas fait", a-t-il ajouté.

"Ne quittez pas votre maison" 

Lors d'une interview radio lundi, Ted Cruz avait mis en garde les habitants de son Etat contre les graves perturbations météorologiques à venir, soulignant qu'elles pourraient faire de nombreuses victimes. "Ne prenez aucun risque. Assurez-vous que votre famille est à l'abri, ne quittez pas votre maison et prenez soin de vos enfants", avait-il déclaré.

Celui qui avait un temps été affublé du surnom moqueur de "Lyin' Ted" ("Ted le menteur") par Donald Trump, s'est rapidement vu attribuer un nouveau surnom sur Twitter: "Flyin' Ted" ("Ted le volant"), tandis que le président du parti démocrate au Texas, a appelé le sénateur à démissionner. "Que Ted Cruz s'envole pour le Mexique pendant que les Texans meurent dans le froid n'est pas surprenant mais est profondément troublant", a écrit Gilberto Hinojosa, déplorant qu'il "abandonne" son Etat.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.