Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell, l'ex-collaboratrice du milliardaire, plaide non coupable des nouveaux chefs d'inculpation contre elle

L'ex-figure de la jet-set est accusée d'avoir recrutée une quatrième jeune fille âgée alors de 14 ans, pour fournir des massages sexuels au financier.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Ghislaine Maxwell à New York (Etats-Unis), le 20 septembre 2013. (LAURA CAVANAUGH / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Ghislaine Maxwell, ex-collaboratrice du financier Jeffrey Epstein, a plaidé vendredi 23 avril non coupable des chefs d'accusation supplémentaires pour trafic de mineures émis contre elle fin mars, lors de sa première comparution en personne devant le tribunal fédéral de Manhattan.

Ex-figure de la jet-set, Ghislaine Maxwell, 59 ans, est apparue fragile à l'audience, qui a duré dix minutes à peine. Elle avait été convoquée à la suite de l'ajout d'une quatrième victime à l'acte d'accusation. Selon les procureurs, cette nouvelle victime – restée anonyme, comme les trois autres  a été recrutée par Ghislaine Maxwell et Jeffrey Epstein en 2001, lorsqu'elle avait 14 ans.

Dans les quatre cas, sur une période s'étalant de 1994 à 2004, Ghislaine Maxwell est accusée de les avoir recrutées pour fournir des massages sexuels au financier dans ses luxueuses résidences situées en Floride, à Palm Beach ou dans les îles Vierges. Elle les avait préalablement mises en confiance en les invitant par exemple au cinéma ou à faire du shopping.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaire Jeffrey Epstein

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.