Une fusillade dans une discothèque gay de Floride a fait au moins 50 morts

Une fusillade a éclaté dans la nuit de samedi à dimanche dans une boîte de nuit gay d'Orlando, en Floride aux Etats-Unis. Elle a fait au moins 50 morts et 53 blessés.

(Les officiers de police arrivent à Orlando, après l'enquête ouverte suite à une fusillade cette nuit dans une boîte de nuit © Reutersimage)

C'est la pire fusillade de l'histoire des Etats-Unis. 50 personnes ont été tuées et 53 blesées ce dimanche matin dans une boîte de nuit gay d'Orlando, en Floride.

Le maire d'Orlando a demandé au gouverneur de l'Etat de Floride d'instaurer l'état d'urgence. Le FBI a toutefois précisé qu'il n'y avait pas d'autres menaces dans l'immédiat.

L'auteur du massacre a été abattu lors d'un échange de tirs avec la police, il a été identifié comme Omar Mateen, un Américain d'origine afghane âgé de 29 ans. Les autorités le décrivent comme un loup solitaire.

Une fusillade suivie d'une prise d'otage

La fusillade a éclaté peu après 2h du matin (8h, heure française) dans cette discothèque branchée d'Orlando en Floride. 340 personnes se trouvaient à l'intérieur. Cette discothèque est un lieu emblématique de la communauté gay de Floride qui célébre en ce mois de juin le mois de la fierté LGBT.

Le tireur était en possession d'une arme d'assaut et d'une arme de poing. D'après le premier compte-rendu des autorités, un policier en civil était présent sur place et a échangé des coups de feu avec le tireur, à l'extérieur. Ensuite, le suspect est entré dans la boîte de nuit, et la situation a viré à la prise d'otages.   

Le tireur abattu, enquête ouverte pour "acte terroriste"

Des renforts de police sont arrivés. Vers 5h, ils ont décidé d'intervenir pour libérer une trentaine d'otages, en procédant notamment à une explosion contrôlée pour entrer. Le tireur est mort.

La police refuse pour l'instant d'avancer un quelconque motif, mais elle n'exclut pas la piste du terrorisme islamiste. Elle parle d'indices selon lesquels le tireur avait de possibles "penchants pour le radicalisme islamiste ". Le FBI ouvre une enquête pour "acte terroriste ."

(Ce que l'on sait sur la fusillade d'Orlando © Visactu)