Cet article date de plus de douze ans.

Une enseignante a ouvert le feu vendredi à l'université de Huntsville (Alabama (sud des USA), tuant trois personnes

Trois autres ont été blessées, selon des responsables de l'établissement et la presse locale.L'enseignante de biologie de 32 ans a commencé à tirer peu après avoir appris, lors d'une réunion dans son département, qu'elle n'obtiendrait pas sa titularisation. Elle a été arrêtée ainsi que son mari, a rapporté un quotidien local.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Sur le campus de l'université de Huntsville (Alabama) (AFP - WAFF - CNN)

Trois autres ont été blessées, selon des responsables de l'établissement et la presse locale.

L'enseignante de biologie de 32 ans a commencé à tirer peu après avoir appris, lors d'une réunion dans son département, qu'elle n'obtiendrait pas sa titularisation. Elle a été arrêtée ainsi que son mari, a rapporté un quotidien local.

Elle est passible de la peine de mort.

Cette fusillade est la dernière en date d'une longue série de fusillades dans des établissements scolaires aux Etats-Unis, pays où le débat sur le port d'armes continue à diviser. Le 16 avril 2007, un étudiant avait tué 32 personnes avant de se donner la mort sur le campus de Virginia Tech, université de Virginie (est).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.