Cet article date de plus de huit ans.

Une avalanche dans l'Everest fait au moins douze morts

C'est le bilan le plus meurtrier jamais enregistré lors d'une ascension de l'Everest. Au moins douze personnes, en majorité des sherpas népalais, ont péri alors qu'elles préparaient la voie pour les centaines d'alpinistes étrangers qui, à partir de la fin du mois d'avril, viennent se mesurer au plus haut sommet du monde.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Un groupe d'une cinquantaine de personnes,
en majorité des guides népalais, ont été pris dans une avalanche sur les pentes
de l'Everest vendredi. Au moins douze d'entre elles sont décédées et plusieurs
restent portées disparues.

L'avalanche s'est
déclenchée un peu avant 7h00 du matin, heure locale, au niveau du "popcorn
field", une zone située à 5.800 mètres d'altitude qui mène au glacier Khumbu. "Les sherpas
transportaient des équipements et du matériel pour des 
alpinistes quand la catastrophe s'est
produite
", a indiqué le
porte-parole
du ministère du Tourisme, Mohan Krishna Sapkota.

L'accident le plus meurtrier

Jamais une ascension de l'Everest n'avait fait autant de victimes.
La plus meurtrière jusqu'ici datait de 1996. Elle avait fait huit morts,
inspirant le livre Into thin air de Jon Krakauer, journaliste et lui-même
alpiniste.

Depuis
1953 et la première ascension de l'Everest par Sir Edmund Hillary et Tenzing Norgay,
plus
de 4.000 alpinistes se sont mesurés aux 8.850 mètres du géant. Plus de 300 ont péri avant
d'atteindre le sommet du Toit du monde.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.