Cet article date de plus de neuf ans.

Un violent séisme dans l'est du Japon fait 17 blessés légers

Un séisme de magnitude 6 s'est produit dimanche soir heure française dans la région de Tokyo. Immeubles et maisons ont été violemment secoués, mais le tremblement de terre n'a pas provoqué de tsunami. Le bilan provisoire est de 17 blessés légers.
Article rédigé par Grégoire Lecalot
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Toru Hanai Reuters)

Rarement l'adage "plus de peur que de mal " peut s'appliquer aussi bien qu'au violent tremblement de terre qui a secoué Tokyo dimanche soir heure française, lundi matin heure japonaise. C'est à 5h08 heure locale que la capitale du japon a commencé à trembler. les plus fortes secousses se sont fait ressentir dans le centre de la ville où se trouvent de nombreux ministères et  administrations essentielles au bon fonctionnement du pays.

Impossible de tenir debout

Elles ont très fortement fait trembler immeubles et maisons, empêchant même parfois les habitants à peine réveillés de se tenir debout pour rejoindre les lieux protégés de leurs logements. L'épicentre du séisme se trouvait sur l'île Izu Oshima, au sud de la capitale et son hypocentre à 160 km de profondeur.

►►►A LIRE AUSSI : Trois ans après le tsunami, la catastrophe de Fukushima toujours si proche

Les secousses n'ont pas provoqué de tsunami. Pour le moment les autorités ont donné un bilan provisoire de 17 blessés légers. Des lignes de trains ont suspendu leur service pour contrôler les voies, de même que la circulation a été ralentie sur des tronçons d'autoroutes. La compagnie d'électricité Tokyo Electric Power (Tepco) a indiqué qu'aucune anomalie n'avait été relevée à la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, située au nord-est de Tokyo. Aucun problème n'a non plus été relevé dans les autres installations nucléaires affectées par le séisme, d'après la chaîne de télévision NHK.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.