Cet article date de plus de dix ans.

Un troisième manifestant a été tué samedi au Yémen alors qu'il tentait de se joindre avec d'autres à un sit-in

Ce manifestant se rendait à une manifestation à l'université, ont affirmé des sources de l'opposition. "Il a été touché par le tir d'un sniper", selon les mêmes sources.A l'aube, un manifestant a été tué et près de 300 blessés, dont 30 par balles à Sanaa, pendant un raid des forces de sécurité sur les participants au sit-in.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des manifestants pris en charge dans une mosquée à Sanaa, le 12/3/11 (AFP/Mohamad Humais)

Ce manifestant se rendait à une manifestation à l'université, ont affirmé des sources de l'opposition. "Il a été touché par le tir d'un sniper", selon les mêmes sources.

A l'aube, un manifestant a été tué et près de 300 blessés, dont 30 par balles à Sanaa, pendant un raid des forces de sécurité sur les participants au sit-in.

Les manifestants demandent le départ du président Ali Abdallah Saleh au pouvoir depuis 32 ans.

A Moukalla, dans le sud-est du Yémen, un écolier de 12 ans qui participait à une manifestation contre le régime a été tué par des tirs de la police.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.