Cet article date de plus de dix ans.

Un tremblement de terre d'une amplitude de 5,9 a secoué l'est des Etats-Unis mardi soir sans faire ni dégat ni victime

Des bâtiments ont tremblé et ont dû être évacués, dont le Capitole, qui abrite le Sénat et la Chambre des représentants, ainsi que le Pentagone, siège du département de la Défense, dans la capitale fédérale, Washington.A New York, plusieurs bâtiments comme le palais de justice et l'Hôtel de ville ont été évacués.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Touristes et fonctionnaires sur un trottoir de la capitale américaine après le séisme (AFP)
Des bâtiments ont tremblé et ont dû être évacués, dont le Capitole, qui abrite le Sénat et la Chambre des représentants, ainsi que le Pentagone, siège du département de la Défense, dans la capitale fédérale, Washington.

A New York, plusieurs bâtiments comme le palais de justice et l'Hôtel de ville ont été évacués.Le séisme a entraîné l'arrêt des deux réacteurs d'une centrale nucléaire de Virginie à la suite d'une coupure d'électricité, a indiqué un responsable. Le tremblement de terre dont l'épicentre se trouvait en Virginie a provoqué dans cet état l'arrêt automatique de la Centrale nucléaire de North Anna, d'une puissance de 1.800 mégawatts.

Les réacteurs se sont arrêtés "automatiquement" en raison d'une coupure d'électricité liée au séisme et ce malgré la mise en route automatique des générateurs diesel de secours, a précisé un responsable. "Il n'y a aucun dégât apparent à ce stade", a indiqué David Heacock précisant que "les centrales nucléaires sont conçues pour des séismes comme celui-là".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.