Un responsable local de la province méridionale afghane de Kandahar et six policiers ont été tués.

Une bombe artisanale visait expressément Abdul Wali, chef-adjoint du district de Zahri. L'attentat a été revendiqué par des insurgés talibans.

(STR / AFP)

Une bombe artisanale visait expressément Abdul Wali, chef-adjoint du district de Zahri. L'attentat a été revendiqué par des insurgés talibans.

Abdul Wali se rendait chez lui quand une bombe artisanale placée au bord de la route a explosé au passage de son véhicule. six policiers chargés de sa protection ont également été tués. Un porte-parole des insurgés talibans, Qari Yousuf Ahmadi, a revendiqué l'assassinat par téléphone à l'AFP.

Les talibans, qui combattent le gouvernement afghan et ses alliés de l'ONU depuis qu'ils ont été chassés du pouvoir fin 2001, prennent régulièrement pour cible, outre les forces de sécurité afghanes ou les soldats étrangers, les responsables locaux ou les fonctionnaires, accusés de collaborer avec la coalition.

Les bombes artisanales, placées le long des routes, commandées à distance ou qui explosent au passage d'un véhicule, figurent, avec les attentats suicide, parmi les armes favorites des talibans.