Un projet pour interdire les homosexuels dans les pays du Golfe

Les pays du Golfe envisagent de faire passer des examens médicaux aux touristes et migrants afin d'interdire le séjour d'homosexuels sur leurs territoires. La commission chargée des travailleurs immigrés dans le Golfe se réunit pour discuter de ce projet ce lundi à Mascate au Sultanat d'Oman.

(Maxppp)

Soumettre ceux qui veulent visiter les pays du Golfe ou y travailler à une visite médicale obligatoire afin de détecter leur homosexualité. C'est le projet annoncé par le directeur de la santé publique koweitienne. Un projet qui sera discuté
ce lundi, à Mascate au Sultanat d'Oman, par la commission chargée des travailleurs immigrés dans le Golfe.

Il est
question de faire passer un examen médical aux ressortissants étrangers avant
de les laisser pénétrer dans une pétromonarchie pour éviter de laisser entrer
des homosexuels. Personne ne sait quels seraient les indices de détection même
s'il est probable qu'il s'agirait de questionnaires.

Amnesty International dénonce cette initiative

Le projet suscite déjà de vives
réactions notamment dans la presse koweitienne qui fustige la politique du
conseil de coopération du Golfe. Ce conseil s'appuie sur des textes religieux afin
de criminaliser les relations homosexuelles. En Arabie saoudite,
l'homosexualité est d'ores et déjà passible de la peine de mort.

Amnesty International dénonce cette
initiative scandaleuse.
Le ministre des affaires étrangères belges a fait
savoir que l'Union européenne allait évoquer ce sujet lors d'une prochaine
cession et que des mesures seraient prises en conséquence.