Cet article date de plus de huit ans.

Un petit-fils de Kim Jong-il va faire sa rentrée à Sciences po

Il s'appelle Kim Han-sol, a 18 ans, porte des piercings, et considère son grand-père et son oncle qui dirige actuellement la Corée du Nord comme des dictateurs. Selon des informations de l'Express, il va faire sa rentrée à Sciences po Paris en septembre, sur le campus du Havre. 
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Télévision finlandaise Yle Autre)

"*Je
ne l'ai jamais rencontré...
Je ne sais pas vraiment
pourquoi il est devenu (à son tour) un dictateur, car en premier lieu, ça a été
une affaire entre lui et mon grand-père " ,* avait expliqué Kim Han-sol dans une interwiew accordée en octobre dernier à la télévision finlandaise Yle. Ce "il" qu'il n'a jamais rencontré, c'est Kim Jong-Un, son oncle, le dirigeant actuel de la Corée du Nord, celui qui menaçait en avril les Japonais comme les Américains d'une "guerre thermo-nucléaire". Et son grand-père c'est Kim Jong-il qui a régné d'une main de fer sur le pays pendant 17 ans.

De ce lourd héritage familial, Kim Han-sol semble préservé. D'abord parce qu'il a très peu vécu en Corée du Nord. Ensuite parce qu'il a voyagé et rencontré pendant ses études des jeunes de tous les pays.

La chute de Kadhafi suivie "avec intérêt"

Ainsi il a suivi "avec intérêt " la chute de l'ancien dictateur Mouammar Kadhafi. " Surtout la
révolution... quand ça a eu lieu, mon colocataire était vraiment enthousiaste
et me racontait de nombreuses histoires
"

Selon l'Express, ce jeune homme qui parle parfaitement anglais, va rejoindre en septembre le campus du Havre de Sciences po Paris. Il sera l'un des 200 étudiants d'un programme Europe-Asie. Ensuite, il veut "s'engager
dans des projets humanitaires et contribuer à la paix dans le monde
". Y compris "chez lui" , dans une Corée réunifiée...

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.