Turquie : les propos insultants du président Erdogan à l'égard d'Emmanuel Macron

Le président Erdogan a eu des mots extrêmement durs a l'égard d'Emmanuel Macron. À quelques jours du sommet de l'Otan mardi 3 décembre, la tension est encore montée d'un cran entre Paris et Ankara.

France 3

La réponse de Recep Tayyip Erdogan ne s'est pas fait attendre. Alors qu'Emmanuel Macron avait indiqué que l'Otan était en état de mort cérébrale, le président turc a répliqué vendredi 29 novembre : "Fais d'abord examiner ta propre mort cérébrale. (...) Il ne sait pas ce qu'est la lutte antiterroriste". Des propos jugés insultants et inacceptables à Paris, où l'ambassadeur turc a été convoqué dans la soirée au ministère des Affaires étrangères.

Sommet de l'Otan mardi

Cela fait déjà plusieurs semaines que le ton monte entre les deux pays au sujet de l'intervention turque dans le nord de la Syrie. "On ne peut pas dire d'un côté que nous sommes alliés, exiger à cet égard de la solidarité, et de l'autre, mettre ses alliés devant le fait accompli d'une intervention militaire qui met en péril l'action de la coalition contre Daech", avait indiqué jeudi Emmanuel Macron. Les deux chefs d'État auront l'occasion de s'expliquer mardi 3 décembre lors d'un sommet de l'Otan à Londres (Royaume-Uni).

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé que les autorités allaient renvoyer à partir de lundi 11 novembre les jihadistes étrangers dans leur pays d’origine. Une dizaine de terroristes détenus en Turquie seraient français.
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé que les autorités allaient renvoyer à partir de lundi 11 novembre les jihadistes étrangers dans leur pays d’origine. Une dizaine de terroristes détenus en Turquie seraient français. (ADEM ALTAN / AFP)