Turquie : les dolines, un problème en profondeur

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min
Turquie : les dolines, un problème en profondeur
Article rédigé par France 2 - A. Vahramian, S. Yassine, L. De Villepin, R. Boukandoura
France Télévisions
France 2
Gigantesques trous se formant dans le sol, les dolines sont de plus en plus nombreuses dans la région du Konya, en Turquie. Selon les scientifiques, elles seraient causées par la baisse du niveau des nappes phréatiques, où les agriculteurs pompent l'eau.

Dans l'immense plein d'Anatolie (Turquie), soudain, un trou. Cela s'appelle une doline, un gouffre de 30 mètres de profondeur aux contours géométriques, qui, vu du dessus, semble être tracé au compas. Souleiman est fermier dans la région de Konya. Il habite tout près de la doline, mais s'en approche pour la première fois depuis sa formation. Il y a deux ans, le sol s'est affaissé brutalement. "On n'a pas peur parce qu'on a fini par s'habituer. Il y a des dolines partout dans le pays", indique un habitant voisin. 

Un problème lié à l'agriculture ?

De 2 à parfois plus de 100 mètres de diamètre, il se forme 10 à 15 dolines par an dans la région, dix fois plus qu'il y a 20 ans. Pour un scientifique qui les recense, la baisse du niveau des nappes phréatiques qui est en cause. La région de Konya est le grenier de la Turquie, avec des champs de blé, d’orge et de luzerne.

Souleiman doit pomper dans les nappes phréatiques, mais dis qu’à force, il voit le sol qui s’effondre. "Le gouvernement a décidé d'interdire aux agriculteurs de creuser de nouveaux puits, mais il ne fait pas respecter cette mesure. Il y aurait dans la région 100 000 puits, dont un tiers seulement serait déclaré", conclut la journaliste Agnès Vahramian.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.