Syrie : Idlib, assaut imminent

Le régime de Bachar El-Assad et ses alliés comptent reprendre rapidement le contrôle de la province d’Idlib (Syrie). Il s’agit du dernier bastion rebelle.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Vendredi 7 septembre dans la matinée, des frappes ont été menées par la Russie dans la province d’Idlib (Syrie). Ces bombardements sont survenus après une première salve débutée mardi 4 septembre. Le régime de Bachar El-Assad et ses alliés continuent de faire pression autour du dernier bastion encore tenu par les rebelles : Idlib et ses trois millions d’habitants. Cette ville est située dans le nord-ouest du pays, à seulement 25 kilomètres de la frontière avec la Turquie. Dans ses rues, des centaines de Syriens crient leur colère et leur inquiétude. Tous, redoutent une offensive imminente de Damas, et de nouvelles frappes aériennes.

Pas d’accord entre Erdogan et Poutine

Devant le Conseil de sécurité de l’ONU, l’émissaire pour la Syrie est venu demander un ultimatum. Pour lui, les combattants doivent quitter les zones peuplées d’Idlib et des routes d’évacuation volontaires pour les civils doivent être ouvertes. Réunis vendredi 7 septembre à Téhéran (Iran), les présidents Poutine, Rohani et Erdogan ne sont pas parvenus à un accord. Le président de la Turquie plaide pour cessez-le-feu, vite repoussé par son homologue russe.

Le JT
Les autres sujets du JT
La ville d\'Idleb en Syrie après un bombardement, le 7 septembre 2018. 
La ville d'Idleb en Syrie après un bombardement, le 7 septembre 2018.  (ANAS AL-DYAB / AFP)