Le "plus grand pont suspendu ferroviaire du monde" inauguré en Turquie

La Turquie inaugure ce vendredi un pont spectaculaire sur le Bosphore, conçu par l'architecte français Michel Virlogeux et le Suisse Jean-François Klein.

Michel Virlogeux, architecte français, est l\'un des deux concepteurs du pont Sultan Selim 1er.
Michel Virlogeux, architecte français, est l'un des deux concepteurs du pont Sultan Selim 1er. (OZAN KOSE / AFP)

Ce troisième pont qui traverse le Bosphore en Turquie et c'est aussi "le plus grand pont suspendu ferroviaire du monde", a expliqué son architecte Michel Virlogeux, qui a déjà construit le viaduc de Millau.

"C'est le plus gros pont que j'ai construis. Il porte une autoroute avec quatre voies de circulation dans chaque sens, et deux trains. Il a deux grands pylônes, un sur chaque rive du Bosphore, un en Asie et un en Europe", a détaillé l'architecte.

Ce nouveau pont viendra délester les deux ponts actuels, saturés. Selon Michel Virlogeux, "c'est un choix de développement urbain pour améliorer les liaisons entre l'Europe et l'Asie. Le choix a été fait de la faire côté mer Noire de façon à permettre le développement d'Istanbul vers la mer Noire."

Les défenseurs de l'environnement très critiques 

Les défenseurs de l'environnement ont critiqué cette construction. Ils redoutent que cela détruise des forêts historiques. "Nous avons pris des précautions sur le plan écologique […] pour ne pas porter atteinte à la pêche dans le Bosphore. Et il y a beaucoup de plantation d'arbre dans les tranchées qui ont été faites sur les deux rives pour reconstituer une végétation", s'est défendu Michel Virlogeux.

Au total, la construction du pont aura duré quatre ans et demi, de la conception à la livraison. Les deux pylônes font 323 mètres de haut, et la portée entre les pylônes est de 1408 mètres.