Cet article date de plus de cinq ans.

L'attentat d'Istanbul porte "la marque" de l'Etat islamique, selon le chef de la CIA

John Brennan a expliqué, mercredi, pourquoi le groupe terroriste ne revendiquait pas ses attaques en Turquie.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des policiers patrouillent à l'extérieur de l'aéroport international Atatürk d'Istanbul (Turquie), le 29 juin 2016. (LEFTERIS PITARAKIS / AP / SIPA)

L'attentat d'Istanbul, qui a fait au moins 41 morts, mardi 28 juin, porte "sans aucun doute la marque" du groupe Etat islamique, a estimé, mercredi, à Washington, le directeur de la CIA, John Brennan. Le président américain, Barack Obama, avait déjà laissé entendre, un peu plus tôt, que l'attentat d'Istanbul pourrait être l'œuvre de l'organisation jihadiste.

"Dans la plupart des cas, si ce n'est tous", le groupe Etat islamique n'a jamais revendiqué les attaques qu'il a lancées en Turquie, a souligné John Brennan. Les jihadistes "mènent ces attaques" pour "envoyer un signal à notre partenaire turc", mais ne veulent pas non plus "potentiellement s'aliéner certains des individus en Turquie dont ils pourraient essayer d'obtenir le soutien", a-t-il déclaré.

Mardi, le Premier ministre turc, Binali Yildirim, avait lui aussi montré du doigt l'organisation terroriste, affirmant que "les indices point[ai]ent Daech", acronyme arabe de l'Etat islamique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attentat à Istanbul

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.