Cet article date de plus de quatre ans.

Assassinat de l'ambassadeur russe : un obstacle au processus de paix en Syrie ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Assassinat de l'ambassadeur russe en Turquie : un obstacle au processus de paix en Syrie ?
Article rédigé par
France Télévisions

France 2 se demande si l'assassinat de l'ambassadeur de Russie en Turquie hier, lundi 19 décembre, peut remettre en cause le processus démocratique en cours en Syrie.

L'ambassadeur de Russie en Turquie a été assassiné hier, lundi 19 décembre. Cet attentat retentissant ne devrait pas remettre en cause le processus de sortie de crise engagé en Syrie. "C'est en tout cas la volonté affichée par les présidents turc et russe. Recep Tayyip Erdoğan et Vladimir Poutine se sont appelés dès hier soir et ont convenu que rien ne changerait dans les relations entre les deux pays", explique Leila Salhi en direct d'Istanbul (Turquie).

Un accord sur l'évacuation d'Alep

Il faut savoir qu'après des mois de tensions diplomatiques, Moscou (Russie) et Ankara (Turquie) ont engagé un réchauffement de leurs relations. Un rapprochement lié en partie à la question syrienne. C'est notamment par le biais d'un accord parrainé par la Turquie et la Russie que les quartiers de l'est d'Alep en Syrie ont pu être évacués depuis jeudi dernier. "Une série de réunions sur la question étaient d'ailleurs programmées cet après-midi à Moscou. Elles ont été maintenues", conclut la journaliste. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Assassinat de l'ambassadeur russe à Ankara

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.