Turquie : 2 morts, plus de 100 blessés lors d'une explosion à un meeting du parti kurde

Deux explosions d'origine indéterminée sont survenues vendredi à Diyarbakir, dans le sud-est de la Turquie, lors d'une réunion de campagne du principal parti kurde, faisant deux morts et une centaine de blessés, a annoncé un ministre. Ces événements ont lieu à deux jours des élections législatives.

(Deux personnes ont été tuées et plus de 100 autres blessées par deux explosions lors d'un rassemblement du parti d'opposition pro-kurde HDP à Diyarbakir dans le sud-est de la Turquie © Reuters)

Deux explosions ont visé vendredi un rassemblement du principal parti kurde en Turquie, la Parti démocratique du peuple, le HDP. Son chef charismatique, Selahattin Demirtas, devait s'exprimer quelques instants plus tard. Il n'a pas été touché dans cet attentat qui a fait deux morts et une centaine de blessés. 

C'est une nouvelle preuve du climat tendu qui règne en Turquie deux jours avant des élections législatives où le parti HDP est crédité de plus de 10% dans les sondages, ce qui lui permettrait d'entrer pour la première fois au parlement turque. 

La campagne a été émaillée de nombreux incidents et ce vendredi soir, après cet attentat à Diyarbakir, les militants du HDP ont jeté des pierres sur les forces de l'ordre chargées d'assurer la sécurité de la réunion. la police est intervenue avec des gaz lacrymogènes et des canons à eau pour les disperser.