Tunisie : les islamistes d'Ennahda reconnaissent leur défaite

Une victoire du principal parti séculier aux législatives en Tunisie se dessinait lundi, les islamistes d'Ennahda reconnaissant être en seconde position de ce scrutin-clé pour le berceau du Printemps arabe qui doit se doter d'institutions pérennes.

(Les résultats définitifs devraient être connus vers 18h30 ce lundi. © REUTERS/Anis Mili)

Ennahda, principal mouvement islamiste de Tunisie, a reconnu lundi sa défaite aux élections législatives de la veille et a félicité le mouvement laïc Nidaa Tounes pour sa victoire. "Nous avons accepté ce résultat et félicitons le vainqueur ", a déclaré Lofti Zitoun, membre de la direction du parti, interrogé par l'agence de presse Reuters.

Selon le porte-parole du mouvement, Zied Laadhari, "Nidaa Tounès est en avance de plus ou moins une douzaine de sièges sur les 217 à pourvoir ". En annonçant ses résultats encore partiels, provenant de ses observateurs, le mouvement Ennahda a réitèré son appel à la formation d'un gouvernement d'union dans lequel il est prêt à siéger. 

Résultats officiels en fin de journée

La formation hétéroclite Nidaa Tounès, qui regroupe des figures de gauche ou de centre-droit, ainsi que des anciens chefs du régime de Ben Ali, annonçait d'ailleurs sur sa page Facebook sa victoire. Le leader de Nidaa Tounès, Béji Caïd Essebsi, 87 ans, avait déclaré dimanche soir disposer "d'indicateurs positifs " plaçant son parti "en tête ".

A LIRE AUSSI ►►►"La bipolarisation électorale est confirmée" en Tunisie selon le politologue Vincent Geisser 

Les premiers résultats officiels devraient être annoncés par l'Instance Supérieure Indépendante pour les Elections (ISIE) ce lundi vers 19h30.