Cet article date de plus de sept ans.

Trop saouls, trois gardes du corps d'Obama sont mis à pied

Boire ou défendre, il faut choisir. Trois membres du Secret Service, chargés d'assurer la sécurité de Barack Obama, ont été mis à pied et renvoyés à la maison. La veille de l'arrivée du président américain aux Pays-Bas, ils sont soupçonnés d'avoir un peu trop forcé sur la bouteille. 
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (/Kevin Lamarque Reuters)

Peut-on assurer la sécurité du président américain un
lendemain de cuite carabinée ? La réponse à cette question semble évidente :
c'est non. Trois agents du Secret Service, chargés d'assurer la sécurité de
Barack Obama, ont été renvoyés chez eux et mis à pied. Ils avaient forcé sur la
bibine à Amsterdam la veille de l'arrivée au Pays-Bas du président américain
pour un sommet sur la crise ukrainienne.

C'est le Washington Post
qui révèle l'affaire et qui explique que l'un de ces agents avait été trouvé "trouvé ivre mort dans le hall d'un
hôtel" dimanche. Un porte-parole de cette police d'élite a confirmé que
"trois employés avaient été renvoyés chez eux pour des raisons disciplinaires".
Il n'a toutefois pas donné plus de détails.

 Pas une première

Ce n'est pas la première
fois que le Secret Service est impliqué dans des scandales. En 2012, une
dizaine d'agents avaient été au centre d'une affaire mettant en scène des
prostitués lors d'un déplacement de Barack Obama à Carthagène en Colombie.

Il y a 50 ans, lors de
l'assassinat de JFK à Dallas, les hommes chargés d'assurer la sécurité du
président américain ont été accusés de négligence. Il se murmure aussi que la
veille de la mort de Kennedy, certains avaient levé le coude jusque tard dans
la nuit...

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.