Cet article date de plus de neuf ans.

Tir d'une roquette de la bande de Gaza sur le sud d'Israël

C'est le premier tir depuis l'opération menée par l'armée israélienne en novembre dernier à Gaza. Il intervient dans un contexte tendu après la mort samedi d'un Palestinien détenu en Israël.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (IDÉ)

Une roquette tirée de la bande de Gaza a explosé mardi matin près d'Ashkelon dans le sud d'Israël sans faire de blessé, a assuré un porte-parole de la police israélienne. Il n'y aurait que "quelques dégâts sur une route ".

Un groupe armé issu du mouvement nationaliste Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas a revendiqué le tir de roquette. Dans un communiqué, les Brigades des martyrs d'Al-Aqsa ont indiqué avoir agi par "représailles" après la mort samedi d'un Palestinien détenu par Israël. "A titre de première riposte à l'assassinat du prisonnier héroïque Arafat Jaradat, nous revendiquons le tir d'une roquette Grad sur Ashkelon mardi à 06H00 (04H00 GMT) ", indique le communiqué.

Cette roquette est le "premier tir de ce genre depuis la fin de l'opération Pilier de Défense, le 21 novembre dernier ", a indiqué le porte-parole de la police israélienne. Pendant cette opération israélienne marquée par huit jours de bombardements, plus d'un millier de roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza vers le territoire israélien. Puis un cessez-le-feu avait été conclu entre Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas, au pouvoir à Gaza.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.