Syrie : le début d'une longue offensive ?

Vendredi 11 octobre est la troisième journée de l'offensive turque contre les Kurdes en Syrie. Plusieurs gouvernements ont menacé la Turquie de sanctions. Le journaliste de France 3 Dominique Derda, en duplex depuis Akçakale (Turquie), fait le point sur la situation. 

France 3

L'offensive militaire de la Turquie contre les Kurdes en Syrie se poursuit vendredi 11 octobre. Cette offensive peut-elle durer malgré les pressions internationales ? "Oui , elle peut durer, et pour plusieurs raisons. Les Kurdes vendent chèrement leur peau. Ils résistent et lancent des contre-offensives. Les militaires turcs auraient reçu des consignes : ils doivent tout faire pour épargner les populations civiles et concentrer leurs attaques sur les unités combattantes", explique le journaliste de France 3 Dominique Derda, en duplex depuis Akçakale (Turquie).

La Turquie attaque, l'Europe dénonce

Depuis l'offensive turque, plus de 100 000 personnes ont dû quitter leurs foyers pour fuir les combats. "Toute la journée d'aujourd'hui, l'artillerie turque a pilonné sans relâche le nord de la Syrie", précise Dominique Derda. Certains pays européens ont réclamé des sanctions à l'égard de la Turquie. Les Kurdes avaient notamment aidé la coalition à vaincre militairement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des combattants syriens pro-Turquie prennent part à l\'offensive d\'Ankara contre des forces kurdes dans le nord-est de la Syrie, le 11 octobre 2019. 
Des combattants syriens pro-Turquie prennent part à l'offensive d'Ankara contre des forces kurdes dans le nord-est de la Syrie, le 11 octobre 2019.  (NAZEER AL-KHATIB / AFP)