Cet article date de plus de douze ans.

Sommet tripartite Obama, Netanyahou, Abbas

Barack Obama rencontrera Benjamin Netanyahou et le dirigeant palestinien, Mahmoud Abbas mardi à New York
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Rencontre Obama-Abbas à la Maison blanche  le 28 mai 2009. (© AFP)
Barack Obama rencontrera Benjamin Netanyahou et le dirigeant palestinien, Mahmoud Abbas mardi à New YorkBarack Obama rencontrera Benjamin Netanyahou et le dirigeant palestinien, Mahmoud Abbas mardi à New York

Ce sommet tripartite, qui vise à "préparer le terrain à une relance des négociations" au Proche-Orient sera "immédiatement précédé" de rencontres bilatérales entre M. Obama et chacun des deux responsables avant l'Assemblée générale des Nations Unies, a indiqué la Maison blanche samedi.

Israéliens et Palestiniens affichaient lundi leur scepticisme sur les chances d'une rapide relance des négociations de paix, à la veille de la première rencontre officielle entre Benjamin Netanyahu et Mahmoud Abbas à New York.

Ce sommet, surtout "symbolique" selon les médias israéliens, est à l'initiative du président Barack Obama qui a voulu réunir sous son autorité le Premier ministre israélien et le président palestinien, en dépit de l'échec de la mission de son envoyé spécial américain pour le Proche-Orient. George Mitchell a tenté en vain de persuader M. Netanyahou d'arrêter la colonisation en Cisjordanie occupée pour permettre la relance des négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens, interrompues après l'offensive israélienne contre la bande de Gaza en décembre et janvier derniers.

Alors que M.Abbas avait parlé de processus de paix "bloqué" samedi en raison de la position israélienne sur la colonisation, l'Autorité palestinienne a confirmé la tenue de sommet. "Il s'agira d'une rencontre formelle, car nous n'avons pas voulu décevoir l'administration américaine qui demandait sa tenue", a affirmé à l'AFP un haut responsable. "Cela ne signifie pas une reprise des négociations de paix (ndlr: avec Israël), car celles-ci dépendent de l'arrêt de la colonisation" israélienne en Cisjordanie occupée, a-t-il ajouté.

La tenue du sommet tripartite montre "l'engagement profond en faveur d'une paix globale" au Proche-Orient du président américain Obama et intervient "alors que nous poursuivons nos efforts pour encourager toute les parties à prendre leurs responsabilités en faveur de la paix et à créer un climat propice à la reprise des négociations", a estimé M. Mitchell.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.