Présidentielle en Russie : qui est Ksenia Sobtchak, l'opposante la plus proche et dangereuse de Vladimir Poutine ?

Dimanche, dès le premier tour de la présidentielle russe, Vladimir Poutine devrait être réélu pour un quatrième mandat. Face à lui, sept candidats ont été approuvé par le Kremlin. franceinfo dresse le portrait de la plus jeune et peut-être plus dangereuse : Ksenia Sobtchak.

Ksenia Sobtchak, candidate à l\'élection présidentielle russe.
Ksenia Sobtchak, candidate à l'élection présidentielle russe. (SAUL LOEB / AFP)

Ils seront sept candidats face à Vladimir Poutine au premier tour de l'élection présidentielle russe, dimanche 18 mars. Mais aucun n'est vraiment en mesure de barrer la route du président sortant, vers un quatrième mandat au Kremlin. Pourtant, l'une des candidates a quand même fait trembloter Vladimir Poutine, depuis 18 ans au pouvoir. Il s'agit de Ksenia Sobtchak. 

Présentatrice de télé-réalité pro-européenne

Elle a seulement 36 ans et ses partisans aiment la comparer à Barack Obama. Ancienne présentatrice d’émissions de télé-réalité, elle est journaliste. Ksenia Sobtchak dit vouloir restaurer la démocratie en Russie. Elle dénonce, pêle-mêle : l’annexion de la Crimée, l’intervention russe en Syrie et elle défend les droits des homosexuels. Bref, elle est l’exacte opposée de Vladimir Poutine, explique le rédacteur en chef de la radio indépendante Echo de Moscou, Alexei Venediktov : "Elle est opposante à la politique de Poutine par sa carrière et sa vision du monde. Elle voit la Russie comme un pays européen dont les pays occidentaux sont les partenaires et pas les ennemis."

C'est la fille du mentor de Vladimir Poutine

Mais surtout, Ksenia Sobtchak est la fille du mentor en politique de Vladimir Poutine, l’ancien maire de Saint-Pétersbourg. Elle connait intimement le président depuis qu’elle est toute petite. Des rumeurs disent même qu’elle est la filleule de l'homme fort du Kremlin, que le palais présidentiel a validé sa candidature.

La jeune femme compte bien s'en servir. Depuis le début de l’année, elle multiplie les meetings et les déplacements loin de la capitale. Ksenia Sobtchak a pour ambition d’unir toute l’opposition avec un objectif : la prochaine présidentielle de 2024 reconnaît Vitali Shkovmatov, son conseiller spécial : "C'est impossible de devenir président en Russie aujourd'hui."

Gagner contre Poutine en 2018, c'est comme gagner au casino, ça n'arrive jamaisVitali Shkovmatov, conseiller spécial de Ksenia Sobtchakà franceinfo

"On doit être réaliste, c'est une première étape à un avenir politique nouveau. Ksenia Sobtchak représente la nouvelle génération politique en Russie", annonce son collaborateur. Ksenia Sobtchak a d’ailleurs franchi un cap vers 2024. Elle a annoncé, jeudi soir, lors de son dernier meeting de campagne à Moscou, la création de son propre parti.