Commémorations du 9-Mai à Moscou : une célébration très classique

Publié
Commémorations du 9-Mai à Moscou : une célébration très classique
France 2
Article rédigé par
M. Burgot, H. Huet, P. Acheré, Y. Kadouch - France 2
France Télévisions

La Russie, lundi 9 mai, célebrait la victoire des Soviétiques contre les nazis en 1945. La communauté internationale redoutait que Vladimir Poutine profite de la grande parade de l’armée russe pour déclarer officiellement la guerre à l’Ukraine. Il a parlé de "riposte préventive", pour éviter une guerre globale.

Une silhouette reconnaissable entre toutes, un visage scruté par le monde entier et un constat : Vladimir Poutine n'a pas renversé la table, pour la très symbolique commémoration, lundi 9 mai, de la libération des Soviétiques face aux nazis en 1945. Des "hourras" patriotiques ont résonné sur la place Rouge de Moscou (Russie), mais la démonstration de force a été sans éclat, selon les experts. Le défilé militaire a été organisé de manière très classique, et la parade aérienne annulée - selon les autorités, en raison de mauvaises conditions météorologiques. 

Un président russe solitaire

Faute de victoire décisive en Ukraine, Vladimir Poutine a réaffirmé qu’il n’est pas l’agresseur. "Une menace inacceptable a été créée directement près de nos frontières", a-t-il dit dans son discours. L'image d'un leader devenu paria à l’international, solitaire, avec son plaid sur ses genoux. Certains citoyens russes pensent eux aussi combattre le nazisme, en Ukraine. "Le fascisme fait rage en ce moment en Occident. Ils sont devenus fous, ils détestent tous la Russie", confie un homme. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.