Un bus dévale un passage souterrain et fait quatre morts à Moscou, la piste de l'accident privilégiée

Dans un communiqué, la police affirme qu'elle étudie en priorité l'hypothèse d'une erreur de conduite ou d'une défaillance technique.

Le bus qui a foncé sur un passage souterrain à Moscou, le 25 décembre 2017, fauchant et tuant des passants.
Le bus qui a foncé sur un passage souterrain à Moscou, le 25 décembre 2017, fauchant et tuant des passants. (EMRE GURKAN ABAY / AFP)

Quatre personnes ont été tuées et onze autres blessées lorsqu'un autobus municipal a dévalé la sortie d'un passage souterrain, dans l'ouest de Moscou, lundi 25 décembre. Dans un communiqué, la police a indiqué privilégier la piste d'une erreur de conduite ou d'une défaillance technique de l'autobus. Le chauffeur a été interpellé.

Des images diffusées par la télévision russe montrent le véhicule se diriger à une vitesse importante vers le passage souterrain, dévaler les escaliers et heurter le haut du tunnel, écrasant et fauchant plusieurs personnes en descendant les marches. Une autre vidéo, en plan large cette fois, diffusée sur les réseaux sociaux, monter à basse vitesse sur le trottoir, semblant ensuite glisser avant de s'engouffrer dans le passage souterrain à proximité.

Le conducteur était un employé de longue date

La chaîne Moscou 24 et le journal Novaïa Gazeta postent sur Twitter des photos du bus encastré dans le tunnel.

Dans un communiqué, la police a indiqué privilégier la piste d'une erreur de conduite ou d'une défaillance technique de l'autobus. Le conducteur, qui travaille en tant que chauffeur depuis 17 ans, a indiqué aux enquêteurs que l'autobus "se trouvait à l'arrêt, puis a commencé à bouger de manière inattendue", a précisé dans un communiqué le Comité d'enquête, organisme chargé des principales affaires. "Malgré les tentatives d'arrêter l'autobus, le système de freinage n'a pas fonctionné et l'autobus a poursuivi sa course", ajoute le communiqué.

L'incident s'est produit a proximité de la station de métro Slavianski Boulvar, a affirmé le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, sur Twitter. Il a présenté ses condoléances aux proches des victimes.