Un Boeing 777 atterrit en urgence à Moscou après un problème de moteur

Plus de 120 Boeing 777 équipées de certains moteurs Pratt & Whitney sont actuellement immobilisés dans le monde après un incident de réacteur à Denver.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une entreprise Boeing à Washington, le 22 février 2021. (DAVID RYDER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Nouvel incident pour le constructeur américain. Un Boeing 777 de la compagnie russe Rossiya a dû faire un atterrissage d'urgence vendredi 26 février à Moscou après un problème de moteur, moins d'une semaine après un spectaculaire incident de réacteur sur un appareil similaire aux Etats-Unis, à Denver.

"Durant le vol cargo 4520 Hong Kong-Madrid, un mauvais fonctionnement du capteur de contrôle du moteur a été détecté", a indiqué la compagnie dans un communiqué, ajoutant que "l'équipage a décidé de faire un atterrissage d'urgence" à l'aéroport moscovite de Cheremetievo. "L'atterrissage s'est passé normalement. L'avion reprendra son vol vers Madrid après 12 heures (9 heures GMT)", a ajouté Rossiya, une filiale de la compagnie publique russe Aeroflot.

Les sites spécialisés dans le suivi des vols ont confirmé que l'appareil était un Boeing 777. La semaine dernière, le réacteur d'un Boeing 777 exploité par la compagnie américaine United Airlines avait pris feu peu après le décollage de Denver et perdu son carénage. Pendant que l'avion regagnait en urgence l'aéroport, une pluie de débris étaient tombés sur une zone résidentielle de la banlieue de Denver. Plus de 120 Boeing 777 équipées de certains moteurs Pratt & Whitney PW4000 ont été immobilisés dans le monde après cet incident spectaculaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.