Syrie : "Les États-Unis sont paralysés" estime Jean-Pierre Filiu

Jean-Pierre Filiu, professeur des universités en histoire du Moyen-Orient contemporain à Science Po Paris, a appelé lundi 26 septembre sur franceinfo à "désigner très directement le responsable" en Syrie qu'est, selon lui, la Russie.

Vladimir Poutine en mars 2016
Vladimir Poutine en mars 2016 (KIRILL KUDRYAVTSEV / POOL)

Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est réuni dimanche 25 septembre en urgence pour traiter la question syrienne. Il a notamment accusé la Russie de "barbaries". Sur franceinfo ce lundi 26 septembre, Jean-Pierre Filiu, professeur des universités en histoire du Moyen-Orient contemporain à Science Po Paris, a appelé à "désigner très directement le responsable" qu'est, selon lui, la Russie.

Cette horreur a un responsable, il s'appelle Vladimir Poutine et il est au KremlinJean-Pierre Filiuprofesseur à Science Po Paris

Pour le professeur, le président russe est également responsable de l'attaque contre le convoi humanitaire de l'ONU et de la Croix-Rouge internationale, la nuit du 19 septembre : "Pour moi, les Etats-Unis en ont la preuve" affirme Jean-Pierre. "Ils sont paralysés par la volonté d'Obama de ne pas faire de vagues en Syrie". Cette situation serait un dilemme pour le président américain car "s'il accuse directement la Russie, il est obligé d'agir. Il ne veut pas le faire et c'est une catastrophe pour le monde entier".

Une catastrophe dont les méthodes n'étonnent guère Jean-Pierre Filiu : "c'est comme ça que la Russie fait la guerre. On voit la frappe systématique et tout à fait préméditée des institutions de santé. Car il ne faut plus que la population ait d'eau potable et d'électricité et n'ait même le moindre soin ce qui veut dire qu'on a un taux de mortalité énorme et que la plupart des blessures sont mortelles. Il faut regarder cette réalité en face."

Jean-Pierre Filiu, professeur à Science Po Paris : "c'est comme ça que la Russie fait la guerre"
--'--
--'--